English version

? | Page d'accueil | Simulateurs

Site de Grebz
Page d'accueil



SIMULATEURS
AMPLIS, BAFFLES ET IMPULSIONS

Nous abordons ici une étape primordiale. Puisque nous sommes dans le Rock, nous allons utiliser des guitares, forcément. Or, la guitare Rock, il faut que ça sonne bien, il faut que ça pète, que ce soit présent. Si la guitare est secondaire, ce n'est plus du Rock, alors il va falloir la soigner. Et en home studio, pas facile d'avoir accès à du bon matériel pour faire ressortir le son de nos chères guitares. Les amplis, c'est cher, ça prend de la place et ça fait beaucoup de bruit, mais heureusement, le virtuel a fait des bonds gigantesques et on peut maintenant avoir sous la main des émulations d'équipements de toutes sortes.

Comme leur nom l'indique, les simulateurs d'ampli tentent de reproduire les sonorités obtenues avec de véritables amplis de guitare (ou basse). Certains se contentent de reproduire un modèle précis, d'autres proposent la reproduction de plusieurs modèles de différentes marques. On retrouve en général les mêmes marques les plus connues d'un simulateur à un autre, mais leur qualité et la fidélité de reproduction par rapport au matériel original est souvent assez différente d'un simulateur à un autre. On trouve des simulateurs gratuits et payants.

Les simulateurs d'ampli ne sont bien sûr indispensables que si vous n'utilisez pas de véritable ampli pour votre guitare. Un bon simulateur d'ampli permet de jouer et d'enregistrer en toute discrétion, tout en donnant un excellent résultat. Franchement, il devient difficile de faire la différence entre un bon simulateur d'ampli et un véritable ampli. Le simulateur reste un cran en-dessous en matière de dynamique du son, de grain, de chaleur, mais au sein d'un bon mix, la différence est ténue et si vous soignez bien vos réglages, la plupart des gens n'y verront que du feu. Autre avantage des simulateurs d'amplis : ça ne prend pas de place et on peut avoir sous la main de nombreux modèles différents sans dépenser une fortune. En revanche, pour faire un concert, rien ne vaut un bon ampli... Mais ici, le but est d'enregistrer en home studio.

Attention : je vous présente ici des simulateurs de tête d'ampli, auxquels vous devez ajouter des chargeurs d'impulsions (des simulateurs de baffles) pour reconstituer un ampli virtuel complet. Sans impulsions, le son sera plutôt agressif et peu réaliste. En fonction du baffle, du microphone et de son positionnement, les sons obtenus lors de l'enregistrement d'un véritable ampli varient grandement, et c'est aussi le cas avec les simulations. À vous de trouver les bons réglages, les bonnes impulsions. N'hésitez pas à utiliser plusieurs impulsions simultanément pour une seule guitare afin d'obtenir un son plus massif.

NB : Tous les plugins que je présente ici en téléchargement sont pour PC sous Windows mais un certain nombre de ces simulations existent aussi sur Mac. Je m'efforce de le préciser quand c'est le cas. Toutefois, le téléchargement des versions Mac devra se faire depuis le site officiel de leurs auteurs.

Chaînes audio réelles et simulées
Comment utiliser des simulateurs d'ampli dans un séquenceur ?
Réglages des démos sonores

Haut de page
Haut de page

Chaîne audio réelle
Chaîne audio réelle

Guitare => Tête d'ampli => Baffle => Enregistré via un micro => Interface audio => Séquenceur


Chaîne audio simulée

Chaîne audio simulée
Chaîne audio simulée
Guitare => Interface audio => Séquenceur, et dans le séquenceur, on a un simulateur de tête d'ampli (ici : Poulin LE456), suivi d'un chargeur d'impulsion (ici : Poulin LeCab 2) dans lequel on charge une impulsion qui simule le baffle désiré.
Haut de page

Comment utiliser les plugins de simulation d'ampli dans un séquenceur :

Chaque séquenceur étant différent, je ne peux pas vous indiquer la démarche exacte à suivre pour chacun, mais seulement vous indiquer la méthode générale. Rappel : étant utilisateur d'un PC sous Windows, les fichiers que je propose sont pour Windows, ainsi que les explications ci-dessous.

     1 - Téléchargez le fichier du plugin qui vous intéresse. Ce sont des fichiers zippés (format zip ou rar en général) qui contiennent un fichier "DLL", et parfois un mode d'emploi.

     2 - Dézippez le plugin et copiez ses fichiers dans le dossier VST de votre séquenceur. Je vous conseille de créer un répertoire pour chaque plugin.
Par exemple, si vous téléchargez le zip du X50 de TSE, copiez son contenu dans le répertoire "C:\...\VST\TSE - X50".
Personnellement, pour m'y retrouver plus facilement, je fais même "C:\...\VST\Simulateurs d'amplis\TSE Plugins\X50", comme ça tout est classé par type de plugins et par marque.

     3 - Si votre séquenceur ne le fait pas automatiquement au démarrage, utilisez sa fonction de recherche, ou d'analyse des plugins. Le séquenceur aura peut-être besoin d'être fermé puis redémarré pour reconnaître les nouveaux plugins installés sur votre système. Vérifiez dans les options que le séquenceur sache où chercher vos plugins. Il est souvent possible de choisr un ou plusieurs chemins qui pointent vers le ou les répertoires où se trouvent vos plugins.

     4 - Une fois que le plugin est bien reconnu par le séquenceur, placez-le sur la piste ou le bus que vous souhaitez. Certains plugins ne fonctionnent que s'ils sont placés sur des pistes ou des bus stéréo.

     5 - Placez d'abord un simulateur d'ampli.

     6 - Placez ensuite un simulateur de baffle, également appelé "chargeur d'impulsion" (impulse loader), comme LeCab 2 de Poulin par exemple.

     7 - Chargez dans le simulateur de baffle l'impulsion de votre choix. Les impulsions sont des fichiers audio de petite taille, que vous aurez préalablement téléchargés (ou achetés) et placés dans un répertoire de votre disque dur. Elles n'ont pas besoin de se trouver dans votre répertoire VST. Chargez donc l'impulsion de votre choix, par exemple une impulsion d'un baffle Marshall.

     8 - Si tout va bien, vous disposez maintenant d'une tête d'ampli et d'un baffle, comme un véritable ampli.

     9 - Cliquez sur le bouton "monitoring" de votre piste de guitare, celui-là même qui vous permet de vous entendre quand vous jouez. Vous devriez maintenant pouvoir profiter du son de votre ampli virtuel.

     10 - Faites vos réglages dans la fenêtre du simulateur d'ampli, montez le volume, réglez vos basses, vos médiums, vos aigus, etc. Faites de même sur les options du simulateur de baffle si besoin (coupe-haut, coupe-bas, panoramique...)

     11 - Attention à la latence. Faites en sorte qu'elle soit réglée suffisamment bas pour qu'il n'y ait pas de décalage entre le moment où vous jouez sur votre guitare et le moment où vous entendez le son dans vos enceintes ou votre casque. La latence ne nécessite d'être basse que lorsque vous jouez ou lorsque vous enregistrez (pour éviter ce décalage sonore). Une fois la ou les piste(s) enregistrée(s), quand le moment sera venu de procéder au mix, vous pourrez remonter la latence, de manière à gagner en puissance processeur. Plus la latence est basse, plus le processeur de votre ordinateur est sollicité, ce qui peut devenir problématique sur un gros projet et que votre ordinateur n'arrive plus à suivre en temps réel.

Haut de page


MESSAGES

(laisser un message)

Page de messages n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27



Molotov
le 10/05/2016 à 07h25

How can I load an FX preset in Emissary?



FENDER VG
le 12/04/2016 à 06h51

Bonjour,
J'ai des voix à enregistrer sur une bande son, jusque-là je sais faire. Mon souci, c'est le bus d'écoute de chaque chanteur.
J'ai inséré un bus aux sur lequel j'ai routé mes différentes pistes à enregistrer ainsi que la piste de la bande son. Ensuite, j'ai routé la sortie de mon bus AUX sur le Master quand j'agis sur le potard d'AUX de n'importe quelle piste, rien ne se passe, le son reste pareil alors que moi je voudrais que chaque chanteur puisse avoir son propre mix dans les oreilles.
Pourriez-vous m'aider, merci d'avance.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bonjour,

Pour que chaque chanteur puisse avoir son propre mix, outre le fait que chacun ait son propre casque bien entendu, il y a deux solutions.

1 - La plus simple est d'utiliser un préampli casque à plusieurs canaux. Cet ampli se branche sur la prise casque de l'interface audio, et dispose de plusieurs branchements pour des casques. Il faut donc choisir un préampli disposant de suffisamment de canaux (plusieurs prises casques).
Avantage : très simple à mettre en place et pas très cher pour un modèle de base.
Inconvénient : chaque chanteur entend le même mix. Vous ne pouvez régler que le volume individuel, et éventuellement l'égalisation si le préampli le permet, mais vous ne pouvez pas régler le niveau des instruments qui composent le mix.
Je possède un préampli permettant de brancher 4 casques, avec réglage de volume pour chacun, il s'agit du Behringer HA400. Petit boîtier très simple et qui marche très bien, qu'on trouve facilement sur Internet entre 25 et 30 euros.
Toujours chez Behringer, le modèle HA4700 Powerplay Pro-XL, toujours pour 4 casques, permet de régler l'égalisation individuelle de chaque casque, mais il coûte entre 120 et 130 euros.
Et si vous avez besoin de plus de 4 casques, vous en trouverez à 8 canaux par exemple, mais là aussi, il faudra compter plus de 100 euros, selon les marques et les possibilités. Je vous laisse regarder les différents modèles qui existent.

2 - Pour avoir un mix vraiment différent dans chaque casque, il va falloir utiliser les sorties audio de votre interface audio. Il faut donc une interface avec de nombreuses sorties.

J'ai trouvé l'article suivant qui détaille un peu plus tout cela : Répéter au casque avec son groupe

Grebz



cobhc83160
le 06/04/2016 à 18h37

Bonjour,

Tout d'abord je tiens à dire bravo, excellent site !!

En revanche, je ne sais pourquoi mais chez moi je n' arrive pas à utiliser les simulateurs d'ampli :(

Je prends par exemple LeCab 2 de Lepou avec lequel je charge un des sons pris sur votre site, par exemple le Mesa Boogie Studio 22.
Puis j'utilise la tête Lepou Legion... et là je ne sais pas pourquoi, aucun son ne sort :(

Je suis sur Mac avec Logic Pro X.
Ai-je loupé quelque chose ?

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bonjour,

Je vais essayer de vous aider, mais je suis sur PC et pas sur Mac, alors il y a peut-être des choses que je fais qui fonctionnent différemment sur Mac... Normalement, non, mais on ne sait jamais.

Pour que cela fonctionne, il faut mettre au moins les éléments suivants sur votre piste de guitare, dans cet ordre :
- Un simulateur d'ampli, pour simuler la tête d'ampli. Par exemple le simulateur LE456 de Lepou.
- Un chargeur d'impulsions pour simuler le cabinet (le baffle, le haut-parleur), comme le LeCab2 de Lepou, ou bien le NadIR d'Ignite Amps.
- Dans le chargeur d'impulsions, charger l'impulsion de votre choix, qui est un petit fichier audio au format Wav.

Vérifiez bien que vous avez les versions Mac des simulateurs d'ampli et du chargeur d'impulsions, évidemment !
Ensuite, pour les impulsions, on utilise des fichiers au format wav sur PC, mais j'ignore si c'est la même chose sur Mac. Est-ce qu'il ne faudrait pas des formats AIFF, ou autres ?

Dans le chargeur d'impulsions, vérifiez bien que l'emplacement de l'impulsion soit "allumé" en cliquant sur la touche marche/arrêt de l'emplacement de l'impulsion. Une petite diode rouge s'allume.

Sur votre piste, vérifiez que vous avez bien activé la fonction "monitoring de l'entrée" dans l'en-tête de la piste.

Il faut aussi que vous ayez une interface audio capable de gérer de faibles latences. Je ne sais pas pour Mac, mais sur PC, les cartes son intégrées sont insuffisantes pour faire de la musique sérieusement, et encore moins pour jouer en temps réel, et une interface audio est indispensable.

Et normalement, si tout va bien, ça devrait fonctionner... Je viens d'essayer ces étapes chez moi, sur un autre séquenceur bien sûr, mais c'est tout ce que j'ai eu à faire.

Vous pourriez aussi essayer ceci, si ce n'est déjà fait :
- Essayez d'abord de jouer de votre guitare sur une piste audio avec le "monitoring" activé, sans aucun simulateur ou chargeur d'impulsion sur la piste. Pour voir si vous avez du son. Si c'est le cas, vous pouvez poursuivre.
- Simulateur d'ampli seul, sans chargeur d'impulsion. Évidemment, le son ne va être pas être très joli, mais cela permettra de voir si au moins, le simulateur fonctionne. Si c'est le cas, c'est que le problème vient du chargeur d'impulsions.
- Essayer cela avec plusieurs simulateurs d'ampli, comme les autres Lepou, ceux d'Ignite Amps ou de Mercuriall par exemple. Pour ces derniers, les versions Mac sont téléchargeables sur mon site, et pour les autres, il y a bien sûr les sites officiels.
- Essayer le chargeur d'impulsions seul (avec au moins une impulsion chargée), sans simulateur d'ampli, pour voir si vous avez du son.
- Pour le chargeur d'impulsions, essayez le NadIR d'Ignite Amps, tout aussi bon que LeCab2. On ne peut y charger que 2 impulsions, mais dans l'immense majorité des cas, c'est bien suffisant.

Après ça, si rien ne fonctionne... je bloque.
Ah si, dernière chance, essayez un simulateur payant pour voir si ça change quelque chose. Certains proposent des versions démo, comme Amplitube (mais il faut s'enregistrer sur leur site), TH3 d'Overloud, ou même le dernier Mercuriall (version "Free" limitée mais fonctionnelle)

Il n'y a pas de raison que ça ne marche pas, j'ai vu des vidéos sur YouTube où les types utilisent LeCab2 (et divers simulateurs d'ampli gratuits) avec Logic Pro, donc c'est possible.

Grebz



Dekted
le 06/02/2016 à 11h34

Bonjour,

Merci pour tes tutoriels, notamment celui sur le limiteur.

"musicalmant" vôtre
Teddy

* * * * * * * * * * * * * * * *

De rien !



JSD
le 23/01/2016 à 07h58

Bonjour

Grosse claque prise à l'instant en tombant sur les simulations concernant Nivana et AC/DC. Je suis sur BR600 maintenant et je dois bien avoir l'équivalent dans ce couteau suisse.

Mais encore bravo pour le travail qui a permis ce réalisme.

Haut de page