English version

? | Page d'accueil | Simulateurs

Site de Grebz
Page d'accueil



SIMULATEURS
AMPLIS, BAFFLES ET IMPULSIONS

Nous abordons ici une étape primordiale. Puisque nous sommes dans le Rock, nous allons utiliser des guitares, forcément. Or, la guitare Rock, il faut que ça sonne bien, il faut que ça pète, que ce soit présent. Si la guitare est secondaire, ce n'est plus du Rock, alors il va falloir la soigner. Et en home studio, pas facile d'avoir accès à du bon matériel pour faire ressortir le son de nos chères guitares. Les amplis, c'est cher, ça prend de la place et ça fait beaucoup de bruit, mais heureusement, le virtuel a fait des bonds gigantesques et on peut maintenant avoir sous la main des émulations d'équipements de toutes sortes.

Comme leur nom l'indique, les simulateurs d'ampli tentent de reproduire les sonorités obtenues avec de véritables amplis de guitare (ou basse). Certains se contentent de reproduire un modèle précis, d'autres proposent la reproduction de plusieurs modèles de différentes marques. On retrouve en général les mêmes marques les plus connues d'un simulateur à un autre, mais leur qualité et la fidélité de reproduction par rapport au matériel original est souvent assez différente d'un simulateur à un autre. On trouve des simulateurs gratuits et payants.

Les simulateurs d'ampli ne sont bien sûr indispensables que si vous n'utilisez pas de véritable ampli pour votre guitare. Un bon simulateur d'ampli permet de jouer et d'enregistrer en toute discrétion, tout en donnant un excellent résultat. Franchement, il devient difficile de faire la différence entre un bon simulateur d'ampli et un véritable ampli. Le simulateur reste un cran en-dessous en matière de dynamique du son, de grain, de chaleur, mais au sein d'un bon mix, la différence est ténue et si vous soignez bien vos réglages, la plupart des gens n'y verront que du feu. Autre avantage des simulateurs d'amplis : ça ne prend pas de place et on peut avoir sous la main de nombreux modèles différents sans dépenser une fortune. En revanche, pour faire un concert, rien ne vaut un bon ampli... Mais ici, le but est d'enregistrer en home studio.

Attention : je vous présente ici des simulateurs de tête d'ampli, auxquels vous devez ajouter des chargeurs d'impulsions (des simulateurs de baffles) pour reconstituer un ampli virtuel complet. Sans impulsions, le son sera plutôt agressif et peu réaliste. En fonction du baffle, du microphone et de son positionnement, les sons obtenus lors de l'enregistrement d'un véritable ampli varient grandement, et c'est aussi le cas avec les simulations. À vous de trouver les bons réglages, les bonnes impulsions. N'hésitez pas à utiliser plusieurs impulsions simultanément pour une seule guitare afin d'obtenir un son plus massif.

NB : Tous les plugins que je présente ici en téléchargement sont pour PC sous Windows mais un certain nombre de ces simulations existent aussi sur Mac. Je m'efforce de le préciser quand c'est le cas. Toutefois, le téléchargement des versions Mac devra se faire depuis le site officiel de leurs auteurs.

Chaînes audio réelles et simulées
Comment utiliser des simulateurs d'ampli dans un séquenceur ?
Réglages des démos sonores

Haut de page
Haut de page

Chaîne audio réelle
Chaîne audio réelle

Guitare => Tête d'ampli => Baffle => Enregistré via un micro => Interface audio => Séquenceur


Chaîne audio simulée

Chaîne audio simulée
Chaîne audio simulée
Guitare => Interface audio => Séquenceur, et dans le séquenceur, on a un simulateur de tête d'ampli (ici : Poulin LE456), suivi d'un chargeur d'impulsion (ici : Poulin LeCab 2) dans lequel on charge une impulsion qui simule le baffle désiré.
Haut de page

Comment utiliser les plugins de simulation d'ampli dans un séquenceur :

Chaque séquenceur étant différent, je ne peux pas vous indiquer la démarche exacte à suivre pour chacun, mais seulement vous indiquer la méthode générale. Rappel : étant utilisateur d'un PC sous Windows, les fichiers que je propose sont pour Windows, ainsi que les explications ci-dessous.

     1 - Téléchargez le fichier du plugin qui vous intéresse. Ce sont des fichiers zippés (format zip ou rar en général) qui contiennent un fichier "DLL", et parfois un mode d'emploi.

     2 - Dézippez le plugin et copiez ses fichiers dans le dossier VST de votre séquenceur. Je vous conseille de créer un répertoire pour chaque plugin.
Par exemple, si vous téléchargez le zip du X50 de TSE, copiez son contenu dans le répertoire "C:\...\VST\TSE - X50".
Personnellement, pour m'y retrouver plus facilement, je fais même "C:\...\VST\Simulateurs d'amplis\TSE Plugins\X50", comme ça tout est classé par type de plugins et par marque.

     3 - Si votre séquenceur ne le fait pas automatiquement au démarrage, utilisez sa fonction de recherche, ou d'analyse des plugins. Le séquenceur aura peut-être besoin d'être fermé puis redémarré pour reconnaître les nouveaux plugins installés sur votre système. Vérifiez dans les options que le séquenceur sache où chercher vos plugins. Il est souvent possible de choisr un ou plusieurs chemins qui pointent vers le ou les répertoires où se trouvent vos plugins.

     4 - Une fois que le plugin est bien reconnu par le séquenceur, placez-le sur la piste ou le bus que vous souhaitez. Certains plugins ne fonctionnent que s'ils sont placés sur des pistes ou des bus stéréo.

     5 - Placez d'abord un simulateur d'ampli.

     6 - Placez ensuite un simulateur de baffle, également appelé "chargeur d'impulsion" (impulse loader), comme LeCab 2 de Poulin par exemple.

     7 - Chargez dans le simulateur de baffle l'impulsion de votre choix. Les impulsions sont des fichiers audio de petite taille, que vous aurez préalablement téléchargés (ou achetés) et placés dans un répertoire de votre disque dur. Elles n'ont pas besoin de se trouver dans votre répertoire VST. Chargez donc l'impulsion de votre choix, par exemple une impulsion d'un baffle Marshall.

     8 - Si tout va bien, vous disposez maintenant d'une tête d'ampli et d'un baffle, comme un véritable ampli.

     9 - Cliquez sur le bouton "monitoring" de votre piste de guitare, celui-là même qui vous permet de vous entendre quand vous jouez. Vous devriez maintenant pouvoir profiter du son de votre ampli virtuel.

     10 - Faites vos réglages dans la fenêtre du simulateur d'ampli, montez le volume, réglez vos basses, vos médiums, vos aigus, etc. Faites de même sur les options du simulateur de baffle si besoin (coupe-haut, coupe-bas, panoramique...)

     11 - Attention à la latence. Faites en sorte qu'elle soit réglée suffisamment bas pour qu'il n'y ait pas de décalage entre le moment où vous jouez sur votre guitare et le moment où vous entendez le son dans vos enceintes ou votre casque. La latence ne nécessite d'être basse que lorsque vous jouez ou lorsque vous enregistrez (pour éviter ce décalage sonore). Une fois la ou les piste(s) enregistrée(s), quand le moment sera venu de procéder au mix, vous pourrez remonter la latence, de manière à gagner en puissance processeur. Plus la latence est basse, plus le processeur de votre ordinateur est sollicité, ce qui peut devenir problématique sur un gros projet et que votre ordinateur n'arrive plus à suivre en temps réel.

Haut de page


MESSAGES

(laisser un message)

Page de messages n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27



CelticBreizh
le 15/04/2010 à 01h39

Bonjour,
J'ai vu que vous utilisiez un casque Beyer Dynamic DT990, un excellent casque, mais je ne comprends pas comment vous faites pour vous enregistrer (voix) devant un micro statique par exemple. Pour moi, il ne s'agit pas véritablement d'un casque fermé comme le BEYER DT770 PRO 250 OHM. Par contre pour le mixage et l'enregistrement des guitares en direct, sans placement de micros devant les amplis, c'est certainement plus confortable et moins étouffant que le DT770.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bonjour Éric,

Le DT990 est en effet un casque semi-ouvert et laisse passer du son que peut capter un micro statique. En fait, j'utilise généralement mon SM57 dynamique pour enregistrer les voix, ce qui résoud le problème de repisse du casque.

Le SM57 n'est sûrement pas le meilleur micro du monde pour enregistrer des voix, mais le résultat est loin d'être mauvais.

Il m'arrive parfois d'enregistrer des voix avec un micro Rode NT5, micro statique, et j'utilise dans ce cas un autre casque, fermé, un vieux casque hifi de moyenne qualité, mais très largement suffisant pour m'en servir simplement en monitoring le temps d'un enregistrement.

Je n'enregistre jamais mes guitares avec des micros, je passe toujours en direct en branchant mes guitares (électriques ou électro-acoustiques) sur l'interface audio, via un préampli. L'utilisation d'un casque est donc inutile dans ce cas.

Grebz



CelticBreizh
le 12/04/2010 à 22h00

Encore merci de votre réponse. Je me demande même si je ne vais pas craquer pour votre carte qui a plus de réglages en façade, laissant l'arrière aux Jacks et à l'alim.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Comme vous voulez, mais avez-vous vraiment besoin de 8 entrées ? Dont seulement 2 avec préampli (les deux à l'avant) ? À vous de voir,

Grebz



CelticBreizh
le 12/04/2010 à 09h21

Bonjour,

J'envisage l'acquisition d'une nouvelle interface audio type EDIROL FA-66 et je voulais savoir ce que vous en pensiez étant donné que vous avez déjà une EDIROL FA-101, un modèle un peu semblable mis à part le nombre important d'entrées.

Ma carte Presonus me joue des tours mais je souhaiterais rester sur une connexion en firewire. Pouvez-vous me dire si c'est un bon choix ?

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bonjour Éric,

Les avis sur Audiofanzine sont tous très bons. Visiblement les utilisateurs sont satisfaits de leur achat. De mon côté, je suis également satisfait de ma FA-101 qui ne m'a jamais fait défaut, que j'enregistre seul chez moi en n'utilisant qu'une seule entrée, ou bien en enregistrant un groupe en live avec 8 entrées simultanées. Les préamplis de la carte ne sont pas extraordinaires, mais devraient suffire néanmoins. En cas de besoin, il sera toujours possible de leur adjoindre ultérieurement un préampli externe supplémentaire.

La connexion Firewire a l'avantage d'utiliser très peu de ressources processeur (moins qu'une connexion USB), ce qui permet de libérer ces ressources supplémentaires pour le séquenceur, d'être très stable et d'avoir une bande passante supérieure à l'USB 2.
Dans le cas de la musique, toutefois, cette dernière caractéristique n'a pas vraiment d'importance. C'est plus important dans le domaine de la vidéo.

Au niveau des défauts, la connexion Firewire nécessite l'utilisation d'une alimentation secteur lors d'une utilisation sur un portable. La prise mini-Firewire qu'on trouve sur les portables ne peut pas fournir d'alimentation électrique contrairement à l'USB. Donc, il faudra brancher l'interface sur le secteur, ce qui fait des branchements en plus. Mais pour une installation fixe, ce n'est pas trop gênant.

Les drivers de la FA-101 sont stables, ils existent en 32 et 64 bits et fonctionnent sous Windows XP, Vista et Seven. Il me semble que les drivers sont communs pour la FA-101 et la FA-66... en tout cas, les fichiers qui composent ces drivers, téléchargés sur le site d'Edirol, sont quasiment identiques à 2 ou 3 détails près. La FA-66 n'est de toute manière qu'une FA-101 allégée, elles doivent sortir du même moule !

Donc oui, je peux vous recommander cette interface audio. De toute façon, achetez-la et essayez-la, vous avez légalement une semaine pour vous rétracter auprès de votre vendeur.

Grebz



Jikoo
le 12/04/2010 à 01h42

Superbe page (simulateurs d'ampli) !
J'ai appris plein de choses. C'est vraiment très intéressant. Merci beaucoup et bonne continuation.

Jerry Coox - Musicien
(Facile à trouver sur le web !)

* * * * * * * * * * * * * * * *

Merci à vous !

Je rajoute un lien vers votre MySpace, j'ai écouté ce que vous faites, c'est vraiment très bien !

Grebz



CelticBreizh
le 24/03/2010 à 20h06

Bonjour,

Merci encore de votre précédente réponse.
Pour information, voila ce que j'ai relevé sur mon portable ACER :
Avant tout, j'ai pensé à ce portable parce qu'il est silencieux. Je ne dispose pas d'une pièce dédiée et suis en fauteuil roulant. Ce n'est pas toujours simple pour tous les branchements. Dans la MAO, je cherche juste à mettre de la musique, piste à piste, derrière mes textes. Alors maintenant mon ordinateur portable, c'est :
Modèle Aspire type 5670 / 5673 WLMi
Processeur : Intel Core Duo T2400 (1.83 GHz, 667 MHz FSB, 2MB L2 cache)
En fait, c'est un Intel Centrino Duo destiné plus particulièrement aux portables.
L'écran est un 15.4 pouces WXGA. C'est un peu petit pour y caser le séquenceur, la table de mixage, les VST et VSTi etc... ça finit par être complètement brouillon. Je sais qu'il me faut un autre écran (d'ailleurs mon portable peut l'accepter). Le séquenceur d'un côté et de l'autre, le mix et tous le reste. Ce serait plus clair. J'envisage effectivement l'achat d'un 24 ou 26 pouces.
La vidéo, c'est bien sûr de l'intégré, ATI Mobility Radeon X 1600
Le disque dur : 120 GB SATA partitionné. J'ai un disque dur externe Western Digital Caviar d'1To acheté récemment.
La mémoire : 2 Go DDR2 (support dual channel).
C'est sans doute là que ça pêche le plus, avec 2 Go et mon processeur centrino, je vais vite atteindre les limites si j'utilise beaucoup de VST ou VSTi.
Un petit plus, j'ai une prise FireWire sur laquelle je branche ma carte son externe Presonus Fire Box.
Je n'ai pas encore de préampli mais j'envisage d'en acheter un. Un petit et modeste appareil, je n'ai ni les prétentions, ni les moyens d'un studio professionnel.
J'ai repéré chez Thomann en Allemagne un ART TUBE MP à 38€. Ce sera sans doute mieux que rien vu que je n'en utilisais pas avant. Ça me fait 2 alim de 48 Volts pour mon micro statique SAMSON.
Par contre, j'utilise un EDIROL PCR - A30 et là, j'ai sans doute encore mal choisi puisqu'apparemment il serait doté d'une Audio Interface, cette interface n'était sans doute pas nécessaire puisque j'avais déjà une carte son PRESONUS ???
Ce clavier se branche en USB mais est aussi doté d'un transfo, c'est peut-être plus stable, je ne sais pas.
Les infos relevées sur ce clavier : EDIROL PCR - A30 - ROLAND, 24 Bit 96 kHz Digital Audio, USB Audio Interface, Midi Key Board Controller.
Je sais que l'on peut contrôler certaines fonctions mais j'avoue que je ne l'utilise que comme un clavier midi. Je suis loin d'en tirer le maximum.
Un ami me l'avait conseillé mais maintenant, je ne sais pas si c'est un bon choix.
Et pour finir, je suis sous XP, et j'aimerais le rester.
C'est un portable que je veux remettre à plat en formatant et en le consacrant uniquement au son et rien d'autre.
La connexion Internet (pour les mises à jour windows) sera coupée pendant le travail sous Cubase, de même qu'Avast, mon antivirus. J'espère ainsi alléger le système. Il n'y aura même pas de messagerie.

Au fait, comment fait-on pour geler des pistes ?

Je suis preneur de tous conseils. D'avance merci.

CelticBreizh

Haut de page