English version

? | Page d'accueil | Simulateurs

Site de Grebz
Page d'accueil



SIMULATEURS
AMPLIS, BAFFLES ET IMPULSIONS

Nous abordons ici une étape primordiale. Puisque nous sommes dans le Rock, nous allons utiliser des guitares, forcément. Or, la guitare Rock, il faut que ça sonne bien, il faut que ça pète, que ce soit présent. Si la guitare est secondaire, ce n'est plus du Rock, alors il va falloir la soigner. Et en home studio, pas facile d'avoir accès à du bon matériel pour faire ressortir le son de nos chères guitares. Les amplis, c'est cher, ça prend de la place et ça fait beaucoup de bruit, mais heureusement, le virtuel a fait des bonds gigantesques et on peut maintenant avoir sous la main des émulations d'équipements de toutes sortes.

Comme leur nom l'indique, les simulateurs d'ampli tentent de reproduire les sonorités obtenues avec de véritables amplis de guitare (ou basse). Certains se contentent de reproduire un modèle précis, d'autres proposent la reproduction de plusieurs modèles de différentes marques. On retrouve en général les mêmes marques les plus connues d'un simulateur à un autre, mais leur qualité et la fidélité de reproduction par rapport au matériel original est souvent assez différente d'un simulateur à un autre. On trouve des simulateurs gratuits et payants.

Les simulateurs d'ampli ne sont bien sûr indispensables que si vous n'utilisez pas de véritable ampli pour votre guitare. Un bon simulateur d'ampli permet de jouer et d'enregistrer en toute discrétion, tout en donnant un excellent résultat. Franchement, il devient difficile de faire la différence entre un bon simulateur d'ampli et un véritable ampli. Le simulateur reste un cran en-dessous en matière de dynamique du son, de grain, de chaleur, mais au sein d'un bon mix, la différence est ténue et si vous soignez bien vos réglages, la plupart des gens n'y verront que du feu. Autre avantage des simulateurs d'amplis : ça ne prend pas de place et on peut avoir sous la main de nombreux modèles différents sans dépenser une fortune. En revanche, pour faire un concert, rien ne vaut un bon ampli... Mais ici, le but est d'enregistrer en home studio.

Attention : je vous présente ici des simulateurs de tête d'ampli, auxquels vous devez ajouter des chargeurs d'impulsions (des simulateurs de baffles) pour reconstituer un ampli virtuel complet. Sans impulsions, le son sera plutôt agressif et peu réaliste. En fonction du baffle, du microphone et de son positionnement, les sons obtenus lors de l'enregistrement d'un véritable ampli varient grandement, et c'est aussi le cas avec les simulations. À vous de trouver les bons réglages, les bonnes impulsions. N'hésitez pas à utiliser plusieurs impulsions simultanément pour une seule guitare afin d'obtenir un son plus massif.

NB : Tous les plugins que je présente ici en téléchargement sont pour PC sous Windows mais un certain nombre de ces simulations existent aussi sur Mac. Je m'efforce de le préciser quand c'est le cas. Toutefois, le téléchargement des versions Mac devra se faire depuis le site officiel de leurs auteurs.

Chaînes audio réelles et simulées
Comment utiliser des simulateurs d'ampli dans un séquenceur ?
Réglages des démos sonores

Haut de page
Haut de page

Chaîne audio réelle
Chaîne audio réelle

Guitare => Tête d'ampli => Baffle => Enregistré via un micro => Interface audio => Séquenceur


Chaîne audio simulée

Chaîne audio simulée
Chaîne audio simulée
Guitare => Interface audio => Séquenceur, et dans le séquenceur, on a un simulateur de tête d'ampli (ici : Poulin LE456), suivi d'un chargeur d'impulsion (ici : Poulin LeCab 2) dans lequel on charge une impulsion qui simule le baffle désiré.
Haut de page

Comment utiliser les plugins de simulation d'ampli dans un séquenceur :

Chaque séquenceur étant différent, je ne peux pas vous indiquer la démarche exacte à suivre pour chacun, mais seulement vous indiquer la méthode générale. Rappel : étant utilisateur d'un PC sous Windows, les fichiers que je propose sont pour Windows, ainsi que les explications ci-dessous.

     1 - Téléchargez le fichier du plugin qui vous intéresse. Ce sont des fichiers zippés (format zip ou rar en général) qui contiennent un fichier "DLL", et parfois un mode d'emploi.

     2 - Dézippez le plugin et copiez ses fichiers dans le dossier VST de votre séquenceur. Je vous conseille de créer un répertoire pour chaque plugin.
Par exemple, si vous téléchargez le zip du X50 de TSE, copiez son contenu dans le répertoire "C:\...\VST\TSE - X50".
Personnellement, pour m'y retrouver plus facilement, je fais même "C:\...\VST\Simulateurs d'amplis\TSE Plugins\X50", comme ça tout est classé par type de plugins et par marque.

     3 - Si votre séquenceur ne le fait pas automatiquement au démarrage, utilisez sa fonction de recherche, ou d'analyse des plugins. Le séquenceur aura peut-être besoin d'être fermé puis redémarré pour reconnaître les nouveaux plugins installés sur votre système. Vérifiez dans les options que le séquenceur sache où chercher vos plugins. Il est souvent possible de choisr un ou plusieurs chemins qui pointent vers le ou les répertoires où se trouvent vos plugins.

     4 - Une fois que le plugin est bien reconnu par le séquenceur, placez-le sur la piste ou le bus que vous souhaitez. Certains plugins ne fonctionnent que s'ils sont placés sur des pistes ou des bus stéréo.

     5 - Placez d'abord un simulateur d'ampli.

     6 - Placez ensuite un simulateur de baffle, également appelé "chargeur d'impulsion" (impulse loader), comme LeCab 2 de Poulin par exemple.

     7 - Chargez dans le simulateur de baffle l'impulsion de votre choix. Les impulsions sont des fichiers audio de petite taille, que vous aurez préalablement téléchargés (ou achetés) et placés dans un répertoire de votre disque dur. Elles n'ont pas besoin de se trouver dans votre répertoire VST. Chargez donc l'impulsion de votre choix, par exemple une impulsion d'un baffle Marshall.

     8 - Si tout va bien, vous disposez maintenant d'une tête d'ampli et d'un baffle, comme un véritable ampli.

     9 - Cliquez sur le bouton "monitoring" de votre piste de guitare, celui-là même qui vous permet de vous entendre quand vous jouez. Vous devriez maintenant pouvoir profiter du son de votre ampli virtuel.

     10 - Faites vos réglages dans la fenêtre du simulateur d'ampli, montez le volume, réglez vos basses, vos médiums, vos aigus, etc. Faites de même sur les options du simulateur de baffle si besoin (coupe-haut, coupe-bas, panoramique...)

     11 - Attention à la latence. Faites en sorte qu'elle soit réglée suffisamment bas pour qu'il n'y ait pas de décalage entre le moment où vous jouez sur votre guitare et le moment où vous entendez le son dans vos enceintes ou votre casque. La latence ne nécessite d'être basse que lorsque vous jouez ou lorsque vous enregistrez (pour éviter ce décalage sonore). Une fois la ou les piste(s) enregistrée(s), quand le moment sera venu de procéder au mix, vous pourrez remonter la latence, de manière à gagner en puissance processeur. Plus la latence est basse, plus le processeur de votre ordinateur est sollicité, ce qui peut devenir problématique sur un gros projet et que votre ordinateur n'arrive plus à suivre en temps réel.

Haut de page


MESSAGES

(laisser un message)

Page de messages n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27



morgan75
le 01/05/2011 à 16h10

Hey !

J'aimerais avoir un petit renseignement : comment relier mon ampli de guitare (marshall 15 watts mg fx ) à un ordi ? Faut-il un matériel spécial ? Je pensais à cela, vendu avec le logiciel Protools ! Que faire ? Je souhaiterais enregistrer quelques morceaux... Merci de ton aide !
Cordialement,

Morgan

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bonjour,

L'équipement que tu indiques est une interface audio, c'est à dire une carte son. Mais ces interfaces audio, contrairement aux habituelles cartes son intégrées dans les PC, permettent d'obtenir une meilleure qualité de son, de diminuer la latence, et aussi de brancher des prises micro (format XLR) ou instruments (format jack). La latence, pour simplifier, c'est un retard qui se produit entre le moment où tu joues ta note sur un instrument, et le moment où tu l'entends dans les enceintes reliées à l'ordinateur. Cette latence est très gênante lors de l'enregistrement. Pour enregistrer une voix ou un instrument dans de bonnes conditions, une interface audio de qualité correcte est indispensable. J'en cite quelques-unes ici. M-Audio est plutôt une bonne marque, a priori, pas de souci.

Pour enregistrer une guitare,voilà ce qui tu as comme solutions :

1 - Enregistrer en direct : tu branches ton jack de guitare dans ton interface audio. L'interface contient un préampli de plus ou moins bonne qualité selon l'interface utilisée, qui permet d'amplifier le son à un niveau correct. Ou bien ajouter un préampli entre la guitare et l'interface audio pour amplifier encore plus si besoin. Mais cela veut dire que tu n'utilises pas ton ampli de guitare, et donc que tu devras ajouter des simulateurs d'ampli dans ton séquenceur. L'avantage est que c'est moins bruyant qu'un ampli de guitare.

2 - Tu branches la sortie casque de ton ampli à l'interface audio (ou préampli + interface audio) et tu enregistres donc le son qui sort de la prise casque. Je ne sais pas si le son sera génial de cette manière, mais si tu as une prise casque, ça devrait marcher.

3 - Tu achètes un micro correct et tu le places devant ton ampli. Tu joues avec ton ampli et tu branches le micro sur l'interface audio (ou préampli + interface audio). Le micro va donc enregistrer ce que tu joues. À toi de bien placer ton micro pour obtenir le son désiré. L'emplacement est très important. Il suffit de bouger le micro de quelques centimètres pour obtenir un son différent. Tu peux d'ailleurs faire plusieurs prises en plaçant le micro différemment à chaque fois et obtenir un son plus riche en superposant les prises obtenues dans différentes pistes du séquenceur. Un bon micro pour commencer, pas trop cher pour enregistrer un ampli de guitare, c'est le Shure SM57.

Enfin, pour le séquenceur, ProTools est un bon logiciel, très réputé (et que je n'aime pas trop à titre personnel, mais bon... on s'en fout). S'il est fourni (sans doute dans une version "light") avec l'interface audio, ça fait toujours ça de moins à acheter. Sinon, tu as Reaper, très bon logiciel pas très cher. Après, tu as Sonar ou Cubase, par exemple, qui fonctionnent tous sur les mêmes principes, mais ces logiciels ne sont pas donnés.

Grebz



hammer-on
le 08/04/2011 à 23h10

D'abord merci de partager tes connaissances.

Une question dans ce monde de Rock, existe-t-il des simulateurs et baffles plus dédiés pour les sons clairs, exemple le Jazz Chorus 120 de Roland (style Pat Metheny, Larry Carlton, Carlos Santana).

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bonjour,

Content que mon site te soit utile !
En ce qui concerne des simulateurs de têtes ou de baffles qui soient bons en sons clairs, beaucoup des têtes dont je parle ici, que ce soit les simus payantes ou gratuites, proposent plusieurs canaux, comme les vraies têtes. On trouve souvent un canal clair et un ou deux canaux pour la disto. C'est vrai que le canal clair produit souvent un son un peu crunchy s'il est réglé à un volume trop élevé. Pour garder un son vraiment clair, une utilisation du canal clean à un volume moyen, associé à un baffle de bonne qualité (Orange, Soldano, Fender) devrait faire l'affaire.

Les amplis typés Metal donnent en général de beaux sons clairs, mais peut-être un peu froids, tandis que les amplis rock vintage auront tendance à cruncher plus vite mais auront ce petit grain chaleureux en plus.
Dans les amplis gratuits, j'aime énormément le NRR1 de Ignite Amps, très polyvalent. Son canal clair, associé à un baffle Orange par exemple est à mon goût très réussi.
Le Fender Twin de SimulAnalog, gratuit également, est assez ancien mais très réussi et il inclut son propre baffle. C'est une reproduction fidèle (je trouve) du modèle original.
Le Lextac de Lepou est capable de faire de beaux sons clairs également, associé au bon baffle.
Dans les payants, je suis tombé amoureux du Amplifikation Creme de Kuassa. Il n'est pas cher (34 dollars) et il a une palette de sonorités assez vaste. Il inclut même son propre simulateur de baffle qu'on peut bypasser si l'on veut pour utiliser un simulateur de baffle externe. Peut-être pas le meilleur pour les sons vraiment clairs, toutefois.

Après, il y a les Guitar Rig, Amplitube ou mieux encore TH1 (TH2 maintenant) ou Peavey Revalver MK3 qui proposent un nombre impressionnant d'amplis divers et variés, et on peut y trouver de tout, du son clair au Metal le plus extrême, mais c'est pas donné.

Je vais pas être très original, mais le meilleur conseil que je puisse donner, c'est... d'essayer. Il ne faut pas hésiter à prendre un ampli et tourner les boutons dans tous les sens, essayer diverses associations d'amplis et de baffles. Personne ne peut savoir le son que tu as en tête, LE son que tu cherches exactement. Ça prend du temps, moi je n'ai pas non plus toujours le temps ou simplement la patience de prendre 2 heures ou plus à fignoler un son précis, et pourtant, c'est le meilleur moyen d'y arriver.
Les recettes miracle, déjà toutes prêtes, ça n'existe pas.
Bon courage !

Grebz



NickiRage
le 23/02/2011 à 20h39

Salut Grebz !

Je voulais juste savoir, je voudrais vraiment me rapprocher le plus possible du son des Avenged Sevenfold ! Donc je voudrais savoir quel ampli, cabinet etc... et les réglages si tu as le temps bien sûr :)

Je te remercie pour tout le travail que tu fais et tout ce que tu m'as apporté !!

NickiRage

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bonjour,

Voilà ce que j'ai pu trouver sur le matos du groupe, mais en ce qui concerne les réglages, je ne vais pas trop pouvoir t'aider :
Matériel de Avenged Sevenfold
Surtout qu'ils utilisent non seulement des amplis (bien sûr !) mais aussi pas mal de pédales pour modifier le son. Dans quel ordre et avec quels réglages, c'est dur à dire et j'imagine que ça dépend des chansons. Ils n'ont probablement pas UN seul réglage pour toutes les chansons.

Grebz



Gigi
le 05/02/2011 à 10h14

Bonjour,

Bravo pour ce site qui est clair, sympa et rassurant !

Je suis en train d'installer (moi aussi) un home studio...Novice, j'ai regardé vos recommandations pour l'installation... Je viens d'acheter un Neumann... Bon, maintenant, je suis coincée, car j'ai acheté la Harley des micros, sans avoir bien pensé à son garage, son essence, etc...

Bref, après ce gros achat, je ne sais pas quel ampli et quelle interface audio acheter le moins cher possible (d'occasion sur E-Bay il y a de bonnes affaires)... Mais quelles marques choisir ?

Je peux encore investir, mais le budget est devenu serré...

J'ai lu des tonnes de pages de forum, mais aucun cas n'est comme le mien... qui est aussi bête que moi me direz-vous ? (j'ai le 103 TLM)

Sinon, bonne continuation et vive la Musique !

Gigi

* * * * * * * * * * * * * * * *


Effectivement, investir dans un Neumann, c'est bien, mais il faut assurer derrière pour garder la cohérence de la chaîne audio. En interface audio, je dirai que les marques RME ou MOTU sont hautement recommandables, on trouve aussi du bon matériel chez M-Audio, Presonus ou Edirol.
(voir cette page sur Audiofanzine)

Pour ce qui est des préamplis, PreSonus propose des préamplis à lampe pas trop chers (modèles BlueTube ou TubePre). Après, les prix peuvent monter en flèche avec d'autres marques comme SPL ou Avalon.
(voir cette page sur Audiofanzine pour les préamplis à lampe, et celle-ci pour les préamplis à transistor)

Grebz


* * * * * * * * * * * * * * * *

Merci de vos conseils, c'est vraiment gentil...
Votre site est vraiment indispensable et je vais suivre vos recommandations pour l'installation. Vous au moins, vous vous exprimez avec un langage clair et donc accessible aux néophytes.

Bonne continuation et vive la Musique !



SolartNow
le 02/02/2011 à 21h01

Bravo pour ce site, c'est du super job, sérieux, pédagogique, intelligent, méthodique, pratique, efficace, compétent, que des "complimentations" révérencieuses...

Je suis conquis Mr Grebz, mes meilleurs voeux pour vos projets... et puisque "qui donne reçoit"... J'espère que tu vas recevoir (ce que tu espères bien sûr !)

Signé un modeste MusicoBricolo : SolartNow.

Haut de page