English version

? | Page d'accueil | Compositions de Grebz | Albums Pop Rock | The Cradle of the Mind

Site de Grebz
Site de Grebz



THE CRADLE OF THE MIND (2008)

Grebz - The Cradle of the Mind (2008)
Un point bleu pâle

Texte de la chanson

En route to Hope

Texte de la chanson | Traduction

Angel

Texte de la chanson | Traduction

Battle for a cradle

Texte de la chanson | Traduction

Blind

Texte de la chanson | Traduction

Jean

Texte de la chanson | Traduction

L'âge où l'on repense

Texte de la chanson

The Queen of Nowhere

Texte de la chanson | Traduction

Sunday comes

Texte de la chanson | Traduction

Cormoran

Texte de la chanson

Un point bleu pâle instrumental


Paroles, musique, arrangements, enregistrement, mixage :
Xavier Vibert (2007-2008)
Paroles et traduction

The Cradle of the Mind est mon premier album complet. Bien qu'il ne soit édité par aucune maison de disques, c'est un travail dont je suis fier puisque je l'ai mené seul de A à Z. J'espère que vous prendrez autant de plaisir à écouter ces chansons que j'ai eu de plaisir à les écrire. N'hésitez pas à en parler autour de vous, le bouche à oreille est le seul moyen dont je dispose pour faire découvrir ma musique au milieu de l'immensité anonyme d'Internet.

Haut de page

THE CRADLE OF THE MIND

(LE BERCEAU DE L'HUMANITÉ)

PAROLES

A pale blue dot -- En route to Hope -- Angel -- Battle for a cradle -- Blind
Jean -- L'âge où l'on repense -- The Queen of Nowhere -- Sunday comes -- Cormoran

UN POINT BLEU PÂLE

Un point bleu pâle
Nous avons pris cette photo depuis l'espace et si vous regardez attentivement, vous y discernerez un certain petit point. C'est ici. C'est notre foyer. C'est chez nous. Sur ce point se trouvent tous ceux que vous aimez, que vous connaissez, dont vous avez entendu parler, tous les humains qui ont existé et ont vécu leur vie. La somme de nos joies et de nos souffrances, des milliers de religions, d'idéologies et de doctrines économiques confiantes, tous les chasseurs, cueilleurs, héros et lâches, tous les créateurs et destructeurs de civilisations, tous les rois, les paysans, les jeunes couples d'amoureux, les pères, les mères, les enfants emplis d'espoir, tous les inventeurs et les explorateurs, les professeurs de morale, les politiciens corrompus, les superstars, les guides suprêmes, les saints et les pêcheurs de l'histoire de notre espèce ; Tous ont vécu ici - sur un grain de poussière flottant dans un rayon de soleil.
La Terre est la minuscule scène d'une vaste arène cosmique. Pensez aux rivières de sang versées par tous ces généraux et empereurs en quête de gloire et de triomphe, avides de devenir les maîtres éphémères d'une fraction d'un point. Pensez aux supplices incessants imposés par les habitants d'un coin du point aux habitants à peine discernables situés à quelque autre coin du point. Avec quelle facilité on comprend de travers, avec quelle impatience on s'entretue, avec quelle ferveur on se déteste. Notre affectation, notre soi-disant importance, l'illusion que nous avons une position privilégiée dans l'univers, sont remises en question à la pâle lueur de ce point.
Notre planète est un grain isolé dans la sombre grandeur du cosmos. Dans cette obscurité, dans toute cette immensité, rien n'indique qu'une aide extérieure viendra nous sauver de nous-mêmes. Nous ne pouvons compter que sur nous. On sait que l'astronomie rend humble et j'ajouterai qu'elle forge le caractère. À mon avis, il n'existe sans doute pas de meilleure preuve de la vanité de l'homme que cette lointaine image de notre monde minuscule. Pour moi, elle rend évidente la nécessité de cohabiter avec intelligence les uns avec les autres, afin de préserver et chérir ce point bleu pâle, le seul 'chez nous' que nous ayons jamais connu.
CARL SAGAN (1934 - 1996)

EN ROUTE TO HOPE
traduction

We're leaving the Earth at a time when everything is going down down down.
There's no coming back and so we won't be around to see it drown
We gotta be patient, our journey is gonna take a while (what a boring time).
A bit more than four years, we're gonna be sleeping all the time (yeah yeah yeah)

We're on our way to Hope

When we arrive we're gonna party like no one ever did (yes we will).
We'll be the first ones to settle down on an extra solar planet (Hope is the name)
We'll get down to work because we were sent in to complete a mission (a holy one).
There's nothing more sacred than be the ones to achieve the vision (you and I)

We're on our way to Hope

We'll be on our own to build our brave new world, from chaos to order, from the oyster to the perl.
We'll be working for the future, for the heirs of our sons to be proud of what we've done and ready to carry on
We carry in our bags memories of a world where we left all we had for better or for worse.
As philosophers say, to know where to we're heading, we gotta know for sure about our origins

We're on our way to Hope

ANGEL
traduction

One more angel in the sky, one more life to the ash.
Somewhere grows another life to replace the one in the trash
From the womb, I assume, our doom is a tomb
One more star will shine tonight as your eyes shut for the last time

I haven't even had the chance of being there when you passed away
to tell you goobye through your trance, oh all the things I had to say
I'll see you, 'cause me too, I am due to the catacombs
One more angel in the sky and this time it made me cry

BATTLE FOR A CRADLE
traduction

The sunset is beautiful, though I live in a sad city.
This is the only world we have and war is raging on it,
We should be protecting it, we should be loving it
I suggest we do what's not been done before,
A battle for a cradle, a battle for a cradle

We have been saying it for years now,
Our speck in space is pacing past its lonely path
It's travelling through time my friend (so swell)

Let us fight for the last time
Let's fight with only one thing in mind
This time, it's a battle for a cradle, yours and mine

BLIND
traduction

The shimmering lights of the station that night are fading out on me
and I thought to myself I'll never see you again
The train is leaving the station in a silent roar
I'm blind, I'm blind

I'm all alone in the middle of the crowd
I'm floating, I'm floating away
Years have passed, you're just a shadow in my memory
I'm fine, I'm fine

JEAN
traduction

Jean, she says you can buy anything, Jean, you can buy anything but love
and when she's singing 'Imagine', Jean, she sees the world as pure and clean
She clearly lives in a world of dreams where sky is blue and grass is green and little birds happily sing
That's Jean

Jean, next week she would have been eighteen, Jean,
if she had not been abducted by people who did not believe, Jean,
that sky is blue and grass is green in the countries you would have been where little birds happily sing,
you would have loved it being here, dear Jean

Jean, she said you can buy anything, Jean, you can buy anything but love
When she was singing 'Imagine', Jean, she saw the world as pure and clean

L'ÂGE OÙ L'ON REPENSE

C'est un enfant qui attend aux portes du ciel, il attend le repos de la vie éternelle
Il a perdu l'envie de vivre quand son père lui apprit qu'il ne verrait plus jamais sa mère
Et l'enfant qui sommeillait se dresse dans son lit, affolé sans son père ni sa mère près de lui
Il se rappelle alors ce lointain jour maudit où la lumière du jour se transforma en nuit

Je les entends encore nous narguer dans leur langue quand nous les suppliions de nous laisser en vie
Ils se délectaient de nos visages exsangues, ils riaient il dansaient au rythme de nos cris
Je me dis en croisant le regard ennemi qu'en d'autres circonstances nous aurions pu être amis
mais la volonté de l'uniforme mit en lui les souvenirs sanglants qui hantent encore ses nuits

Il n'y a pas un jour où je ne pense à elle, au dernier regard jeté dans sa direction
Je n'ai jamais revu de femme plus belle, je ne me suis jamais pardonné mon inaction
Le temps n'a pas réussi à effacer les traces que ma génération porte comme stigmates
Il y aura toujours au fond de mon coeur cette image de ma mère assommée par la peur

Je suis arrivé à un âge où l'on repense à tous ceux qu'on a connus qui n'ont pas vieilli
Même le rire des enfants ne cache pas l'absence des visages qui sourient sur les photos jaunies

THE QUEEN OF NOWHERE
traduction

All right, let me tell you the story of that girl...

Well, to tell you the truth, nobody really cared about her (I tell you the truth)
She was one of these street kids who had a very very lousy childhood (nobody cared about that girl)
Her father used to beat her up and her mother? well... (her own parents were...)
She was on drugs, so... What do you expect? (...deceiving her, she finally refused to trust anyone)

When she turned twenty, she met this Tony guy (When she turned twenty)
in a seedy bar on 62nd street, she fell in love at once (she fell in love with a really dirty scumbag)
and started dreaming about having a normal life at last (she was hoping)
Alas, Tony was nothing but a mundane conman (that she would be happy)
who regarded her as a cute and sexy toy (but was once more deceived in her feelings)

After a couple of years wasted in drugs and alcohol (In spite of all that)
she moved to the South to try and start a new life (she still believed)
Sadly, she never made it there (that some day she would be a queen)
She was found in a meadow with a crown of leaves on her head (and you know what her tombstone now reads)
Now and forever, she was a Queen, the Queen of Nowhere

SUNDAY COMES
traduction

Monday comes and you feel that the world is yours to take
Tuesday is a dream you think that you're never gonna wake up from
Now these days have been a game and the week goes on

Wednesday you work in a team and welcome the newbies
Thursday's more like a routine, the later and the more you're bored
You gained in wisdom, you gained in patience, the week is almost done

Friday you stay at your desk and think back to your week
You know you ain't never gonna get such another treat
You take your things and say goodbye now the week is gone

Saturday is quite a day, you keep going everywhere
Sunday comes and you go sit in the garden by the trees
A breeze is blowing and you smile as the sun sets on your week

CORMORAN

Je suis mort dans un accident
et mon corps flotte obstinément
à la surface de l'océan
tel un cormoran, tel un cormoran

Haut de page

TRADUCTION DES PAROLES

EN ROUTE POUR ESPOIR
texte original

Nous quittons la Terre au moment où tout s'effondre.
Nous ne reviendrons pas donc nous ne la verrons pas couler.
Il va falloir être patients, notre voyage va durer un moment (un moment d'ennui).
Un peu plus de quatre ans, nous allons dormir tout le temps (yeah yeah yeah).

Nous sommes en route pour Espoir

À notre arrivée, on va faire une fête comme personne n'en a jamais fait (c'est ça qu'on va faire).
Nous serons les premiers à nous poser sur une planète extra-solaire (dont le nom est Espoir)
On va se mettre au boulot car nous avons été envoyés pour accomplir une mission (une mission sainte).
Il n'y a rien de plus sacré que d'être ceux qui concétiseront la vision (toi et moi)

Nous sommes en route pour Espoir

Nous serons livrés à nous-mêmes pour construire notre nouveau meilleur des mondes, du chaos à l'ordre, de l'huître à la perle.
Nous travaillons pour l'avenir, pour que les descendants de nos fils soient fiers de ce que nous avons faits et prêts à prendre le relais.
Nous avons dans nos bagages les souvenirs d'un monde sur lequel nous avons tout laissé pour le meilleur ou pour le pire.
Comme disent les philosophes, pour savoir où l'on va, il faut savoir d'où l'on vient.

Nous sommes en route pour Espoir

ANGE
texte original

Un ange de plus dans le ciel, une vie de plus en poussières.
Quelque part, une autre vie se développe pour remplacer celle qui disparaît.
Depuis la matrice, notre vie semble destinée à la tombe
Une nouvelle étoile brillera ce soir puisque tes yeux se ferment pour la dernière fois

Je n'ai pas pu être à tes côtés lorsque tu t'es éteinte
pour te dire au revoir dans ta trance, et tout ce que j'avais à te dire
Je te reverrai puisque moi aussi, je rejoindrai les catacombes
Un ange de plus dans le ciel, et cette fois, j'ai pleuré

COMBAT POUR UN BERCEAU
texte original

Le coucher de soleil est magnifique, bien que je vive dans une triste ville.
C'est le seul monde que nous ayons et la guerre y fait rage,
Nous devrions le protéger, nous devrions l'aimer
Je propose que nous fassions ce que personne n'a fait jusqu'à présent,
Combattre pour le berceau, combattre pour le berceau

Ça fait des années qu'on le dit maintenant,
Notre caillou dans l'espace se déplace sur son tracé solitaire
Il voyage dans le temps, mon ami (génial)

Combattons une dernière fois
Combattons avec une seule chose à l'esprit
Cette fois, c'est un combat pour un berceau, le vôtre, le mien.

AVEUGLE
texte original

Les lumières tremblotantes de la gare diminuent d'intensité ce soir
Et j'ai pensé que je n'allais jamais te revoir
Le train quitte le quai dans un rugissement silencieux
Je suis aveugle, je suis aveugle

Je suis seul au mileu de la foule
Je flotte, je dérive
Les années ont passé, tu n'es plus qu'une ombre dans ma mémoire
Je vais bien, je vais bien

JEAN
texte original

Jean, elle dit que tout s'achète, Jean, que tout s'achète sauf l'amour
et quand elle chante 'Imagine', Jean, elle voit un monde pur et propre
Elle vit de toute évidence dans un monde de rêve où le ciel est bleu, l'herbe verte et où les oiseaux pépient joyeusement
C'est Jean

Jean, la semaine prochaine, elle aurait eu 18 ans, Jean
si elle n'avait pas été enlevée par des gens qui ne croyaient pas, Jean,
que le ciel est bleu et l'herbe verte dans les pays où tu serais allée, où les oiseaux pépient joyeusement,
Tu aurais aimé être ici, chère Jean

Jean, elle disait que tout s'achète, Jean, que tout s'achète sauf l'amour
et quand elle chantait 'Imagine', Jean, elle voyait un monde pur et propre

LA REINE DE NULLE PART
texte original

OK, laissez-moi vous raconter l'histoire de cette fille...

Pour tout vous dire, personne ne se préoccupait vraiment d'elle (je vais vous dire)
C'était l'une de ces enfants des rues à l'enfance vraiment malheureuse (personne ne se souciait de cette fille)
Son père la battait, quant à sa mère ? Bah... (ses propres parents l'avaient trahie...)
Elle se droguait, alors... Qu'est-ce que vous croyez ? (elle a fini par ne plus avoir confiance en quiconque)

À l'âge de vingt ans, elle a rencontré un certain Tony (À l'âge de vingt ans)
dans un bar miteux de la 62e rue, elle est tombée amoureuse tout de suite (elle est tombée amoureuse d'un vrai pourri)
et elle a commencé à rêver à une vie normale (elle espérait)
Hélas, Tony était un petit escroc (être heureuse)
qui ne voyait en elle qu'un joli jouet sexy (mais ses sentiments furent de nouveau trahis)

Après deux années gâchées par la drogue et l'alcool (Malgré tout cela)
elle partit vers le sud pour essayer de commencer une nouvelle vie (elle croyait toujours)
Malheureusement, elle n'est jamais arrivée à destination (qu'un jour elle serait reine)
On l'a retrouvée dans une clairière, avec une couronne de feuilles sur la tête (mais vous savez ce qu'on peut lire sur sa tombe)
Maintenant et à jamais, c'est une Reine, la Reine de Nulle Part

DIMANCHE ARRIVE
texte original

C'est lundi et tu sens que le monde est à ta portée
Mardi est comme un rêve dont tu penses ne jamais te réveiller
Ces deux jours n'ont été qu'un jeu et la semaine continue

Mercredi, tu travailles en équipe, tu accueilles les nouveaux
Jeudi, c'est plutôt la routine, la journée avance et tu commences à en avoir marre
Tu as gagné en sagesse, tu as gagné en patience, la semaine est presque terminée

Vendredi, tu restes à ton bureau et tu repenses à la semaine écoulée
Tu sais que tu ne vivras plus jamais des moments pareils
Tu prends tes affaires, tu dis au revoir, la semaine est finie

Samedi, c'est un sacré jour, tu vas à droite à gauche
Dimanche arrive et tu vas t'asseoir dans le jardin, près des arbres
Une légère brise souffle, tu souris tandis que le soleil se couche sur ta semaine

Haut de page

Quelques éclaircissements au sujet de

"A PALE BLUE DOT"



"Un point bleu pâle" ("a pale blue dot" en anglais) est le nom d'une photographie de la Terre prise par la sonde Voyager 1, ainsi que le titre d'un livre de Carl Sagan inspiré par cette photo.

Le 14 février 1990, la NASA demanda à la sonde Voyager 1 qui avait terminé sa mission primaire, de se retourner et de photographier les planètes qu'elle avait visitées. La NASA compila 60 images de cet événement unique en une mosaïque du système solaire. Une des images que Voyager renvoya était celle de la Terre à 6,4 milliards de kilomètres, juste un point bleu pâle dans la photo granuleuse. Le minuscule point est presque perdu dans la lueur du Soleil.

Retour aux paroles

Un point bleu pâle
La Terre, à une distance de 6,4 milliards de km, n'est qu'un simple point bleu pâle

Haut de page
Grebz - The Cradle of the Mind (2008)
Haut de page


MESSAGES

(laisser un message)

Page de messages n° 1 2 3 4 5 6 7



dharma
le 05/06/2017 à 08h46

Super site, merci beaucoup pour ce magnifique travail si utile.
Bravo !!!



Anonyme
le 09/05/2017 à 19h17

J'aime bien le site mais je ne sais pas comment ça marche.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Comment ça, comment ça marche ?
Si vous voulez que je vous réponde, laissez-moi votre adresse e-mail lors de la saisie du message !



Black Holiday
le 17/06/2016 à 19h15

Bonjour,

Site remarquable tout comme le son !

Salutations musicales



aurel
le 31/03/2015 à 22h57

Salut, je n'arrive pas à écouter tous tes morceaux d'albums/théâtre/amiga, donc trop dommage. Comment on fait ? Je ne vois aucun lien ni lecteur intégré... Et merci beaucoup pour tous tes dossiers sur la MAO en général, c'est super bien fait !! Excellente continuation Grebz !



Vimda
le 27/11/2013 à 15h29

J'aime bien le "son" de Summer solstice !
L'effet de la voix dans l'intro ! Il faudra que tu me dises comment qu'c'est que t'as fait ça !!! :)
Beau travail !

Haut de page