Messages  |   English version  |  


? | Page d'accueil | Didacticiel | On écoute

Site de Grebz
Page d'accueil



ON ÉCOUTE

Une fois qu'on arrive à ce qu'on pense être un résultat correct, le travail n'est pas terminé. Il faut aussi prendre le temps d'écouter sur tous types d'enceintes, afin de vérifier que ça sonne bien partout.

Pourquoi ? Parce que tous les appareils de diffusion ne restituent pas le son de la même manière, et que plus vous aurez d'appareils sous la main, plus vous pourrez en déduire une sorte de "rendu moyen" pour ajuster votre mix. Si les cymbales d'une chanson sont trop présentes et vous cassent les oreilles quel que soit le support d'écoute, c'est qu'il y a vraiment un problème à corriger. En revanche, si elle apparaissent tantôt en avant, tantôt en retrait mais qu'elles sonnent bien sur vos enceintes de monitoring quand même, alors le plus sage sera de ne pas y toucher et d'espérer que vos auditeurs auront un système d'écoute aussi neutre que possible.

Voici différents systèmes d'écoute que vous pouvez utiliser :
        - Enceintes de monitoring
        - Casques audio (casque ouvert, semi-ouvert, fermé, simples écouteurs, intra-auriculaires...)
        - Enceintes de chaîne (chaîne hifi, mini-chaîne, poste de radio/CD...)
        - Enceintes multimédia connectées à l'ordinateur
        - Télévision
        - Auto-radio (beaucoup de gens écoutent de la musique en voiture)

Il est aussi intéressant d'écouter :
        - Depuis une autre pièce : il arrive fréquemment qu'on perçoive certaines choses à distance qui ne se remarquent pas forcément quand on est devant les enceintes, bien au milieu du champ stéréo. Et cela peut ouvrir des pistes de correction ou d'amélioration.
        - À différents volumes : il a été mis en évidence que les basses fréquences sont perçus différemment selon le volume d'écoute. Pour éviter la fatigue auditive (pour éviter de se bousiller les oreilles, donc), il est conseillé de mixer à un volume raisonnable, surtout pas trop fort. Mais à des volumes assez faibles, les basses fréquences ressortent moins, et on peut donc avoir tendance à en rajouter. Du coup, lorsqu'on écoute le résultat final à un volume élevé (parce que la musique, c'est bon aussi quand on envoie les décibels !), on risque de se retrouver avec beaucoup trop de basses ! À vérifier, donc.

Haut de page

CHANGER DE POINT DE VUE

Chaque fois que vous allez écouter votre chanson sur un système différent, certaines choses vont ressortir plus que d'autres. Sur une bonne chaîne hifi, tout devrait être harmonieux et équilibré, dans une voiture, les basses sont en général peu présentes, et si vous écoutez la musique depuis une autre pièce, vous allez aussi entendre différemment. Tout cela aide à trouver un bon équilibre entre les instruments et ce serait une erreur de se contenter d'écouter sur un seul système, même s'il est de bonne qualité.

Haut de page

FAIRE DES PAUSES

Il faut écouter, mais il faut aussi faire des pauses, c'est indispensable. L'oreille se fatigue vite et s'habitue à ce qu'elle entend. Si vous écoutez pendant trois heures d'affilée un passage avec des défauts, vous allez finir par ne plus les entendre et donc... ne pas les corriger. Ou bien votre appréciation d'un problème va se modifier avec le temps, et vous allez corriger des choses que vous n'auriez pas dû (ou pas voulu) modifier, en tout cas pas de cette manière.

Lorsque vous avez passé quelques heures à mixer une chanson, n'hésitez jamais à la laisser de côté pendant deux jours, écoutez d'autres choses, oubliez-la complètement. Et puis réécoutez-la avec une oreille fraîche... ses défauts (et ses qualités) vous sauteront aux oreilles ! Après deux jours, vous aurez retrouvé l'objectivité dont vous avez besoin pour faire un bon mix, mais comme vous le savez, l'oreille s'habitue très vite à ce qu'elle écoute et très rapidement, ce qui aura pu vous marquer négativement lors d'une première réécoute va de nouveau vous sembler normal. Pour éviter cela, notez tout de suite ce qui vous aura gêné en des termes clairs : la guitare de gauche est un peu trop forte, celle de droite est trop brillante, le son de la caisse claire est trop sec, il y a trop de réverb sur la voix, etc.

Notez et corrigez, puis recommencez le processus... Laissez passer un peu de temps, réécoutez avec une oreille neuve, etc. jusqu'à ce que vous soyez enfin satisfait du résultat. Cela prend évidemment du temps, mais ça en vaut la peine. On a tous envie d'arriver au résultat final, de se poser avec la chanson terminée et de l'écouter, de la faire découvrir à notre entourage. Mais il est encore plus satisfaisant de faire écouter un résultat dont on est vraiment fier, plutôt qu'une chanson dont on sait qu'elle comporte des défauts qu'on aura eu la flemme de rectifier, non ?

Haut de page

L'AVIS DES AUTRES

Vos oreilles ne seront pas forcément les meilleurs juges. Comment être sûr que ce que l'on entend est vraiment bien ? Et comment rester objectif devant une création personnelle ? Même si vous êtes votre premier public (et pour cause !), même si votre chanson doit d'abord vous plaire à vous, il reste une épreuve à surmonter : faire écouter votre oeuvre à quelqu'un d'autre...

Mais avant, mettez toutes les chances de votre côté, parce que l'avis que vous allez obtenir ne va pas forcément vous plaire. Alors ne faites écouter votre travail que lorsque vous en serez déjà à un stade suffisamment avancé. Vous perdrez votre temps et celui de votre auditeur à faire écouter un "truc" encore à l'état de chantier et à moitié intelligible. Si vous-même avez conscience que ça n'est pas le bon moment, pourquoi précipiter les choses ?

Lorsque vous demanderez l'avis d'une personne, précisez-lui ce que vous en attendez. Tant que vous ne considérez pas votre travail comme terminé, demandez à ce qu'on vous donne un avis objectif. Est-ce que le son est bon, pas trop aigu, pas trop sourd, est-ce qu'on comprend les paroles, est-ce que la batterie claque comme il faut, est-ce que tel ou tel passage provoque l'émotion que vous espérez (montée en puissance, calme avant la tempête...) ? Plus tard, lorsque vous considérerez que votre chanson est terminée, vous pourrez poser la question qui tue : "Est-ce que ça te plaît ?"

Soyez bien conscient d'une chose : tout le monde ressent les choses différemment, et ce n'est pas parce qu'on écoute la même chanson qu'on entend la même chose. Si vous demandez leur avis à 10 personnes différentes, vous allez obtenir 10 réponses différentes, souvent contradictoires. Machin adore le son de la guitare, mais Machine déteste, elle trouve ça trop agressif. En revanche, ils sont d'accord pour dire que la voix est super, tandis que Bidule la trouve trop mollassonne, au contraire de Truc qui pense qu'il vaudrait mieux la calmer juste avant le solo...

Au final, c'est vous qui déciderez, mais l'avis des autres va forcément vous influencer un petit peu. Parce que le but de la musique, c'est bien sûr de se faire plaisir, mais c'est aussi de partager ce plaisir. Donc si vous êtes tout seul à aimer ce que vous faites, c'est très bien, mais c'est un peu frustrant. Et vous apprécierez forcément que vos amis, votre famille, vos collègues vous disent qu'ils trouvent votre chanson géniale.

Haut de page
Le mix en pratique - Précédent | Suite - Remarques générales


MESSAGES

(laisser un message)

Page de messages n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29



Masteurdem
le 11/06/2012 à 02h15

Besoin d'aide au sujet du bus. J'utilise acid pro 7.
Je travaille comme ça :
Une piste pour l''instrumental,
Plusieurs pistes pour la voix et des effets par piste pour chaque voix.
Donc j'aurais aimé savoir s'il faut mettre un bus pour l'instrumental et comment procéder ?
Faut-il faire pareil pour les pistes voix et y a-t-il moyen de bien me l'expliquer ?
Je n'arrive pas à utiliser de bus je vois pas comment faire.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bonjour Masteurdem,

Je n'utilise pas Acid Pro, mais l'interface est assez semblable à un autre logiciel de Sony que j'utilise : Vegas Pro. C'est un logiciel de montage vidéo, donc ça n'est pas vraiment la même chose, mais on retrouve le même concept de pistes (vidéo, audio) et de bus pour l'audio.

Avec Acid, il n'y a pas de vidéo mais il y a des pistes audio, des pistes midi et des bus.

- Pistes audio : elles contiennent des données audio mono ou stéréo. Ces données peuvent être des choses que tu enregistres toi-même avec un micro ou en branchant un instrument (voix, guitare, synthé...), ou bien des samples (des fichiers audio que tu insères sur la piste).

- Pistes midi : elles contiennent des informations sur des notes, mais pas de son. Elles indiquent le type de notes, leur durée, leur volume, leur hauteur, mais pour produire un son, il faut que la piste midi soit liée à une piste audio. Sur la piste audio liée à la piste midi, il faut placer un VSTi (un instrument virtuel) qui peut être un synthé, une batterie électronique, etc. Les notes de la piste midi joueront donc avec l'instrument placé sur la piste audio associée.

- Bus : les bus ne contiennent pas de données. Pas d'audio, pas de données midi. En fait, les bus servent à regrouper les pistes, ou bien à placer des effets qui sont communs à plusieurs pistes.

Par exemple : tu as 5 pistes de voix. Tu peux créer un bus "Voix" et diriger (on dit aussi "router") tes pistes de voix vers le bus "Voix". Et ensuite, sur le bus "Voix", tu peux mettre une réverb, un égaliseur ou n'importe quel effet. Toutes les pistes qui sont routées vers le bus "Voix" utiliseront alors les effets du bus. Au lieu de mettre 5 fois la même réverb sur les 5 pistes de voix, tu n'utiliseras qu'une seule réverb. Étant donné que chaque effet utilisé consomme un peu de la puissance du processeur, moins tu auras d'effets, moins tu utiliseras de puissance.
Ce n'est pas obligatoire, et ça ne marchera pas si tu as besoin d'effets différents sur chaque piste de voix. Dans ce cas, il vaut mieux placer des effets directement sur les pistes.
Mais un bus reste pratique. Si tu routes toutes tes pistes de voix vers le bus "Voix", alors tu pourras mettre en Mute ou en Solo toutes les pistes de voix d'un seul coup avec le bus "Voix". Tu peux aussi monter ou baisser le volume de toutes les voix ensemble grâce au bouton de volume du bus.

Alors comment créer un bus ?
D'après les vidéos que j'ai pu voir, les bus se trouvent dans la console de mixage (mixing console). Tu peux insérer un nouveau bus et lui donner le nom que tu veux.
Ensuite, il faut que tu indiques à tes pistes (de voix par exemple) de se dirigers vers le nouveau bus de voix que tu as créé. Sur chaque piste de voix, tu cliques sur le bouton approprié. Je crois que c'est le carré avec un point au milieu. En cliquant dessus, une liste des bus va apparaître et tu choisis le bus que tu veux.
Même chose dans les bus : tu peux router un bus vers un autre bus.
Le plus simple est de router tes pistes de voix vers un bus "Voix", tes pistes de batterie vers un bus "Batterie", tes pistes de guitares vers un bus "Guitares", etc.
À toi de voir selon tes besoins.
Et les bus sont en général tous routés vers le bus "Master" (dans Vegas, en version française, il s'appelle "Matrice"). Le bus "Master" est le bus qui envoie le son vers ton interface audio (ta carte son) et donc vers tes enceintes.

Est-ce qu'il faut absolument utiliser des bus ?
Non, ce n'est pas obligatoire. Si tu n'as qu'une seule piste instrumentale, il n'est pas utile de créer un bus. L'intérêt des bus, c'est de pouvoir regrouper plusieurs pistes qui contiennent le même type d'audio (les voix, les guitares, les batteries, les synthés...). Comme je le disais, ça sert soit à pouvoir faire un réglage général de toutes les pistes du même type d'un seul coup (volume, panoramique, mute, solo, automation), soit d'appliquer un même effet VST à toutes les pistes du même type.
C'est pratique, et en utilisant des effets sur les bus, au lieu de mettre plusieurs fois le même effet sur plusieurs pistes, ça permet d'économiser des ressources processeur.
Mais tu peux aussi très bien ne pas utiliser de bus du tout. C'est plutôt une question d'organisation.

Grebz



Lag
le 29/05/2012 à 15h46

Bonjour, j'ai traduit la documentation du simulateur d'enceinte Recabinet 3.
Puis-je la mettre sur votre site pour en faire profiter vos lecteurs ?

Bravo pour votre site.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Pourquoi pas ?

J'ai moi même acheté ce logiciel et... je n'ai pas été convaincu du tout. Mis à part le fait que l'interface est relativement conviviale, je n'ai pas vu d'avantage à utiliser Recabinet 3 par rapport à un LeCab 2 de Poulin, qui est gratuit. Du coup, je regrette un peu son achat, même si à 20 euros, je ne me suis pas ruiné !

Mais bon, les goûts et les couleurs...

Je vous contacte par e-mail pour récupérer votre traduction.

Grebz



pyro20
le 15/05/2012 à 15h59

J'aimerais savoir quel logiciel tu me recommandes pour créer des mix plus dans la hard tech, de préférence un logiciel simple avec des sons pré-enregistrés et des petit truc drôles (voix de dessin animé, bruit, etc.)

Merci d'avance.

* * * * * * * * * * * * * * * *


A priori, n'importe quel séquenceur permet de faire n'importe quel type de musique. Même si je n'y connais pas grand-chose en hard tech, j'ai pu voir que les noms des logiciels Reason ou FL Studio (Fruity Loops) reviennent souvent parmi les amateurs de musique électronique.

Voici deux liens vers des forums Audiofanzine qui en parlent justement :
celui-ci, et celui-là.

Quant aux bruitages, je doute qu'aucun séquenceur, qu'il soit orienté techno ou autre inclut ce genre de choses. Beaucoup de logiciels incluent des VSTi (synthétiseurs logiciels), mais ce seront des sons de synthés, pas des bruitages. En revanche, tu trouveras sur le Net des sites spécialisés dans les bruitages à télécharger en tous genres, y compris des téléchargements gratuits. Tape "Bruitages gratuits" dans Google et tu devrais trouver ces sites.

Grebz



Cyril All You Bring
le 10/05/2012 à 10h31

Hey !

Je suis déjà venu te poser quelques questions il y a quelques temps, et comme tes réponses sont pertinentes, je me permets de t'en poser de nouvelles !

J'ai un enregistrement batterie enregistré en studio (en une seule piste, c'est pour une démo), donc un son brut sans aucun traitement...
Si j'enregistre mes guitares et basse à la maison via un UX2 de chez line6 et POD Farm, le son de celles-ci sera pré-traité non ?
En gros sera-t-il possible de réaliser un petit mixage et mastering correct en alliant les 2 procédés ?
Pourrais-je avoir un résultat homogène ou suis-je contraint d'enregistrer mes guitares en studio également (ce que j'aimerais éviter !) ?

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bonjour Cyril,

Sur le principe, je ne vois pas d'empêchement à mélanger les 2 procédés : enregistrement de la batterie en studio, les instruments à la maison...

Inconvénients prévisibles :

- "L'atmosphère sonore", c'est à dire l'acoustique de la pièce où la batterie a été enregistrée, sa réverbération naturelle qui a forcément été captée par les micros (si on parle bien d'une batterie acoustique). C'est ce qui sera sans aucun doute le plus difficile à rendre cohérent avec le reste des instruments. Il va falloir faire en sorte qu'on ait l'impression que les guitares ont été enregistrées dans le même espace que la batterie en jouant avec des réverbs bien choisies. Si la batterie enregistrée en studio a un son vraiment brut, sans réverb naturelle trop audible, ce sera d'autant plus simple et tu pourras alors appliquer des réverbs batterie et guitares qui iront bien ensemble.

- Une seule piste pour la batterie. Si c'est une piste stéréo, les éléments de la batterie sont déjà positionnés dans la panoramique. Mais comme c'est une piste unique, il sera un peu plus compliqué de la mixer. Difficile par exemple d'appliquer une compression globale, puisque la compression de la grosse caisse n'est pas la même que celle de la charley par exemple. Idem pour l'égalisation : on ne traite pas de façon identique une caisse claire et une ride. Il faudra donc appliquer une compression et une égalisation "moyennes" sur la batterie dans son ensemble. À moins que la prise de son ne soit nickel, qu'il n'y ait rien à retoucher au niveau compression/égalisation. Dans ce dernier cas (idéal), il ne restera qu'à trouver une bonne réverb à appliquer, qui se marie bien avec le reste des instruments.

Dans tous les cas, il s'agit d'une démo, donc le but n'est pas de proposer un morceau parfait, prêt à passer à la radio ! L'objectif est de faire au mieux, avec les limitations inévitables, pour obtenir un morceau agréable à écouter qui donne envie d'écouter le groupe en live par exemple, parce que la prestation est convaincante.

D'autre part, le problème de cohérence ne vient pas du fait que la batterie ait été enregistrée en studio. C'est même plutôt positif car les studios ont généralement une acoustique sensiblement meilleure que d'autres lieux. Ça pourrait être plus problématique si elle avait été enregistrée dans un garage ou le salon d'un pavillon qui résonne de partout !

C'est aussi un problème qu'on peut rencontrer avec des logiciels de batterie. Les samples utilisés sont enregistrés en studio, et même s'ils sont aussi bruts que possible, il n'empêche que la prise de son est effectuée ailleurs que le reste des instruments. C'est ce que j'utilise moi comme méthode, et ça ne m'a jamais posé de problème particulier. La différence est que je traite indépendamment chaque élément de la batterie pour l'égalisation et la compression, ce qui apporte un surcroît de contrôle sur le son. Est-ce que j'obtiens pour autant un meilleur son, je n'en sais rien, mais j'ai la possibilité d'influer sur tous les éléments, et c'est ensuite mon talent (ou mon absence de talent) qui va me permettre de faire la différence entre un son pourri, un son correct, ou un son qui déchire sa maman :-)

En résumé, vas-y, fonce et fais-nous partager ton morceau quand il sera terminé (si tu le souhaites) !

Grebz



lgwn
le 08/05/2012 à 18h42

Merci pour tout, super boulot.

Haut de page