Messages  |   English version  |  


? | Page d'accueil | Didacticiel | Le mix en pratique | Préparation au mix

Site de Grebz
Page d'accueil


PRÉPARATION AU MIX

Rappel : nous travaillons sur la chanson Life, chanson de ma composition :


(fichier mp3)

De quoi avons-nous besoin pour faire cette chanson en termes de logiciels et de matériel ? De quoi est constituée la chanson en terme d'instrumentation ? Comment le projet est-il organisé ?

Voici la liste de tout ce que j'ai utilisé pour enregistrer puis mixer Life :

    - Un ordinateur raisonnablement puissant
    - Une interface audio
    - Un préampli (optionnel si l'interface audio comporte déjà des préamplis corrects)
    - Un micro pour le chant
    - Un pied de micro
    - Un filtre anti-pop
    - Des enceintes de monitoring
    - Un casque audio
    - Un clavier maître
    - Une guitare
    - Une basse
    - Tous les câbles nécessaires

    - Un séquenceur
    - Des plugins d'effet (EQ, reverb, compression, saturation, etc.)
    - Des plugins de simulations d'ampli
    - Des chargeurs d'impulsion
    - Des impulsions
    - Des synthés logiciels
    - Un logiciel de batterie

LES PISTES

    - 4 pistes de synthés
    - 2 pistes de guitares électriques rythmiques en son clair
    - 2 pistes de guitares électriques solo en son saturé
    - 1 piste de basse
    - 1 piste de chant
    - 2 pistes de choeurs
    - 2 pistes de choeurs samplés (plugin de sons d'orchestre et de chorale)
    - Batterie

Chaque piste d'instrument comporte les plugins qui lui sont propres. Auparavant, je créais des bus associés à chaque piste et je plaçais les plugins sur les bus, mais malgré la logique de l'organisation que j'avais mise en place, cela compliquait la tâche et alourdissait pas mal les projets. J'opte désormais pour une méthode plus simple.

N'hésitez pas à vous constituer un modèle vierge comportant toutes les pistes et les bus dont vous avez besoin, ce qui évite de tout refaire à chaque nouveau projet. Je décris le modèle que j'utilise sur cette page.

Dernier point : la chanson a un tempo de 75.

LES BUS

Pour la batterie
    - Chaque élément aura son propre bus (grosse caisse, caisse claire, charley, ride, etc.), sur lesquels divers plugins de traitement du son seront placés (égalisation, compression)
    - Ces bus seront redirigés vers un bus principal de batterie.
Life - Bus batterie
Batterie
Les bus "principaux" par groupes d'instruments
    - Chaque type d'instrument est routé vers un bus principal : les guitares rythmiques (ici au nombre de 2) sont routées vers un bus principal "Guitares rythmiques", tous les synthés vers un bus principal "Synthés", etc.
    - Chacun de ces bus principaux est lui-même routé vers le bus Master.
Life - Bus principaux
Bus principaux

Le bus Master
    - Les bus "principaux" de chaque groupe d'instruments sont y routés : le bus des guitares rythmiques, celui des guitares solo, celui des synthés, celui des voix, celui de la basse et celui de la batterie.
    - C'est sur le bus Master qu'on va placer les plugins de mastering : un EQ multibandes et un limiteur pour obtenir le son définitif.
Life - Bus master
Bus master

Pas d'inquiétude si tout cela semble un peu brouillon ou compliqué au premier abord, on va voir le détail au fur et à mesure, ce n'est pas sorcier du tout.

Le mix en pratique : Préparation de la session | Basse | Batterie | Guitares rythmiques | Guitares solo | Synthés | Voix | Master
Haut de page


MESSAGES

(laisser un message)

Page de messages n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28



marco
le 08/01/2012 à 23h31

Super site, merci pour tout ce travail, j'y vois enfin plus clair dans le monde de la MAO, et merci pour tous les sons des amplis. J'ai un son de guitare qui tue !!!



grohl
le 03/01/2012 à 22h22

Salut grebz,

Tout d'abord bravo pour ton site.
Je te contacte en fait parce que j'ai plusieurs questions à te poser.
Je suis une quiche en info mais pourtant j'aimerais bien m'amuser à enregistrer mes compos via un simulateur d'ampli.
J'ai téléchargé Kuassa amplifikation lite et le souci c'est que je n'ai aucun son qui sort quand je branche ma guitare sur le PC.
En matos, je n'ai pas grand chose, j'ai testé comme ça avec mon PC portable et sa carte son avec ma gratte branché en direct et mon casque audio basique mais qui fait le boulot.
Première question:
mon matos et mes branchements correspondent-ils ?
Si non, que me conseilles-tu comme matos à pas cher pour que je puisse me faire plaisir ?

Je t'en remercie d'avance

A+
Grohl

* * * * * * * * * * * * * * * *

Je manque un peu de détails mais a priori, tu n'as pas vraiment l'équipement pour jouer convenablement de la guitare sur PC via un simulateur d'ampli.

Premier point :
Kuassa est un VST, c'est à dire un plugin. Les VST ne peuvent pas être utilisés indépendamment, ils viennent se greffer sur un logiciel hôte, en général un séquenceur.
Il existe des logiciels qui ne sont pas des séquenceurs mais des "hôtes VST" qui permettent d'utiliser des VST sans séquenceur. J'en connais un gratuit, mais je ne l'ai jamais testé, donc je ne sais pas s'il fonctionne bien ou pas. Il s'appelle tout simplement VST Host : Télécharger (vshost.zip, 194 Ko).
S'il marche, très bien, cela épargne l'achat et l'utilisation des séquenceurs, qui sont quand même un peu complexes pour ceux qui n'ont pas envie de se prendre la tête et qui veulent simplement pouvoir jouer. En revanche pour s'enregistrer, l'utilisation d'un séquenceur devient indispensable.
Voir ma page sur les séquenceurs pour se faire une idée.
Comme dit sur la question précédente, je conseille d'essayer Reaper pour diverses raisons. Fiable et peu cher, tout en gardant en tête qu'un séquenceur n'est pas évident du tout à prendre en main quand on débute totalement. Mais c'est comme tout, si on veut vraiment, on peut et il suffit d'apprendre. Pas toujours évident, mais loin d'être insurmontable.

Deuxième point :
La carte son intégrée à l'ordinateur portable... Elle a deux défauts pour ce que tu veux en faire.

- D'abord elle n'est pas conçue pour le volume sonore très faible qu'une guitare électrique lui envoie quand tu la branches en direct. Les guitares électriques (ou électro-acoustiques... toutes celles qui se branchent, quoi) ont besoin d'une amplification, ce que la carte son intégrée à l'ordinateur n'offre pas.
Pour remédier à cela, il faut donc soit passer par un préampli (exemple ici), soit, ce qui est bien mieux, par une véritable interface audio (ici).

- Ensuite, les cartes audio basiques provoquent de la latence, c'est à dire un délai entre le moment où l'on joue sur l'instrument et le moment où on entend le son dans le casque ou les enceintes. Et cette latence est souvent trop grande pour permettre de jouer dans de bonnes conditions (une bonne demi-seconde, ce qui est énorme).
On peut y remédier grâce à Asio4All (site officiel), un petit logiciel qui permet de réduire fortement la latence des cartes audio de base, mais ce n'est pas l'idéal malgré tout.

La meilleure solution reste vraiment l'interface audio. Pour du matériel correct, il faut quand même compter aux alentours de 150 euros en entrée de gamme, et il ne faut pas être surpris de tomber sur des prix d'interfaces entre 300 et 1000 euros ! Oui, la MAO a malheureusement un coût.

Troisième point :
Le casque... je ne sais pas ce que c'est comme modèle, mais comme je le dis dans mon didacticiel, mixer au casque n'est pas très recommandé, sauf (et encore...) avec de très bons casques spécifiques. Bon, n'exagérons pas, on peut très bien débuter et se faire plaisir avec du matériel de base. Si vraiment ça devient une passion et qu'on veut absolument faire "aussi bien que les pros", il faudra investir dans du matériel plus complet et plus haut de gamme. Mais chaque chose en son temps et à moins d'avoir de l'argent à claquer, il est raisonnable d'être prudent (et prudent d'être raisonnable). Commence donc avec ce que tu as comme casque, l'investissement dans des enceintes de monitoring viendra plus tard.

En résumé :
Guitare -> (préampli) interface audio -> ordinateur -> séquenceur -> simulateur d'ampli -> simulateur de baffle -> casque

Grebz



Gulibert
le 03/01/2012 à 21h19

Bonjour Grebz,
Très intéressant ton site, je m'en inspire pour certains achats... :-)

J'ai, en fait, une question ou "un service" à te demander. Puisque tu as de l'avance sur moi en terme de MAO.
Chansonnier et guitariste de la vieille école, si je désire être "accompagné" d'un ordinateur pour ajouter 3-4 instruments de plus à mes représentations. Est-ce que tu me suggères quand même Sonar ? Car je me suis amusé avec la version démo et bien qu'il soit puissant, je ne veux que "préparer le montage" de mes chansons, ajouter une playlist ou une banque et lancer l'accompagnement avec mon interface midi...

Merci de tes lumières sur ce sujet...

Gulibert

* * * * * * * * * * * * * * * *

Je ne suggère pas Sonar plus qu'un autre séquenceur. Si je parle de Sonar dans mes descriptions, c'est tout simplement parce que c'est le séquenceur que j'utilise. Si j'étais utilisateur de Cubase ou ProTools, c'est d'eux que je parlerais.

Mon conseil pour ne pas dépenser trop d'argent serait d'essayer Reaper. C'est un séquenceur comparable à Sonar ou Cubase, avec ses qualités et ses défauts, mais qui permet de faire tout ce que ces deux autres séquenceurs permettent. Les fonctions ne sont pas forcément toutes identiques, l'interface est un peu différente, le nom des paramètres ne sera pas toujours le même, mais c'est grosso modo la même manière de procéder.

L'avantage de Reaper ? Son prix. On peut le télécharger et l'utiliser gratuitement sans limitation, en version 32 ou 64 bits. Comme il n'est pas bridé, et contrairement à une version démo, on a accès à toutes ses fonctions. Mais attention ! Ce n'est pas un logiciel gratuit pour autant. Si vous le téléchargez et que vous l'utilisez vraiment, pas seulement à titre d'essai, vous devez l'acheter.

Contrairement à ses concurrents, Reaper ne coûte que 60 dollars (45 euros), là où les versions complètes de sonar ou Cubase avoisinent plutôt les 400 euros ! Il existe aussi des versions light de ces derniers, aux alentours de 100 euros et ils peuvent aussi constituer une excellente solution. La différence, c'est que Reaper n'existe qu'en une seule version, complète. mais en contrepartie, Sonar et Cubase proposent plus de logiciels annexes (des synthés, des effets, etc.) fournis au moment de l'achat que Reaper. Mais comme tous ces outils complémentaires se trouvent facilement et gratuitement sur Internet, l'avantage n'est pas forcément déterminant.

Je t'encourage donc à au moins essayer Reaper, et puisque tu as déjà essayé la démo de Sonar, cela te fera un point de comparaison pour faire ton choix ensuite. Si tu as le courage, tu peux aussi essayer les démos d'autres séquenceurs comme Cubase.

Grebz



Jvne
le 06/12/2011 à 12h40

Merci beaucoup Grebz, pour cette mine d'infos - sur les impulsions notamment.
Au plaisir.

* * * * * * * * * * * * * * * *

De rien !

Grebz



mudy2151
le 02/12/2011 à 12h52

Un grand merci pour cette sélection VST et descriptions ainsi que les exemples audio.
Formidable.

* * * * * * * * * * * * * * * *

De rien, content que ça serve à tout le monde !

Grebz

Haut de page