Messages  |   English version  |  


? | Page d'accueil | Didacticiel | Le mix en pratique | La basse

Site de Grebz
Page d'accueil


LA BASSE

Rappel : nous travaillons sur la chanson Life, chanson de ma composition :


(fichier mp3)

J'ai enregistré ma basse en la branchant directement sur un préampli, lui-même relié à mon interface audio. Je n'utilise donc pas d'ampli et de micro pour enregistrer l'instrument, comme on pourrait le faire dans un véritable studio d'enregistrement. Pourquoi ? Parce que je n'ai pas d'ampli basse, ce qui règle le problème... Comme nous allons le voir, j'utilise en remplacement un simulateur d'ampli et un simulateur de baffle. Avantages : on peut jouer à volume raisonnable, voire au casque, sans déranger personne, et on peut modifier a posteriori le son enregistré en variant les simulateurs et les effets, sans avoir besoin de réenregistrer. Inconvénient : le son est peut-être moins chaleureux, moins réaliste qu'un instrument joué et enregistré avec un véritable ampli. Mais encore une fois, nous sommes en conditions de home studio, avec les contraintes que cela entraîne pour beaucoup de gens (bruit, place de stockage du matériel, prix du matériel...). De plus, il est courant en studio professionnel d'enregistrer la basse directement, sans passer par un ampli.

Voici les plugins que j'ai utilisés pour la basse :
        * Tube Saturator de Wave Arts, une simulation de saturation à lampes
        * NoAmp de Mokafix, un simulateur d'ampli gratuit pour guitare et basse au son très chaud
        * LeCab 2 de Poulin, un chargeur d'impulsions gratuit pour y placer mes impulsions de baffles
        * WizooVerb de Wizoo, une réverb logicielle
        * TrackPlug de Wave Arts, un égaliseur paramétrique
Dans le cas de plugins payants, je vous indiquerai par quels plugins gratuits il est possible de les remplacer.

Dans Life, la basse apparaît assez tard (aux alentours de 2'59''). C'est évidemment un choix, pour ajouter un peu de corps à la fin du morceau.

Piste 1 : Basse brute - Piste 2 : Basse saturée - Bus de la basse

Il y a deux pistes audio de basses. L'audio de la deuxième piste est un copier-coller de l'audio de la première piste. Quel intérêt ? Cela permet de produire deux sons de basses complémentaires en appliquant des traitements différents sur chacune des deux pistes.
La première piste sera le son brut de la basse, tel qu'il est enregistré en direct.
La deuxième piste comportera quelques plugins pour donner un son légèrement saturé.

Les deux pistes sont routées vers le bus Basse

Le mix en pratique : Préparation de la session | Basse | Batterie | Guitares rythmiques | Guitares solo | Synthés | Voix | Master
Haut de page

PISTE DE LA BASSE BRUTE

Piste audio mono
Volume : 0 dB
Panoramique : centre
Voici le son de basse brut


(fichier mp3)

La basse brute n'est ici modifiée par aucun plugin. Elle est envoyée vers le bus principal Basse sur lequel elle est mélangée au son de la basse saturée produit par la deuxième piste de basse.

Le mix en pratique : Préparation de la session | Basse | Batterie | Guitares rythmiques | Guitares solo | Synthés | Voix | Master
Haut de page

PISTE DE LA BASSE SATURÉE

Saturation à lampe - Simulateur de tête d'ampli - Simulateur de baffle

Piste audio mono
Volume : 0 dB
Panoramique : centre
Les plugins utilisés s'enchaînent dans cet ordre : saturation à lampes, simulateur de tête d'ampli, simulateur de baffle.
Notez que je n'applique pas de réverb sur la basse. Je trouve que cela n'ajoute rien, et a au contraire tendance à rendre la basse moins nette. Évidemment, c'est une question de goût, mais cela dépend aussi des morceaux. Ici, l'instrumentation est assez riche, entre les guitares, les synthés, les voix et la batterie, il n'y a pas vraiment de place pour de la réverb sur la basse.
D'autre part, j'utiliserai un EQ sur le bus de basse. L'égalisation sera donc commune aux pistes de basses brute et saturée.

Saturation

Voici le son de la basse traité avec une saturation à lampes


(fichier mp3)

À ce stade, le son est simplement celui d'une basse enregistrée en direct avec l'ajout d'une saturation. Il faut encore la faire passer par un ampli !

L'objectif est ici d'obtenir le même effet que si l'on ajoutait une véritable saturation à lampes sur une véritable tête d'ampli.

Voici les réglages utilisés avec le plugin Tube Saturator de Wave Arts :

     - "Bass" est réglé sur 2h afin de faire ressortir les basses, "Mid" reste neutre à midi, "Treble" est sur 10h afin de légèrement baisser le niveau des aigus, "Drive" est réglé au milieu, afin d'apporter une saturation audible sans être excessive, "EQ" est activé (sinon, les fonctions "Bass, "Mid" et "Treble" ne marcheraient pas), et "Fat" également. "Fat" permet d'obtenir un niveau de saturation plus ou moins important selon qu'il est activé ou désactivé. Enfin, "Output" est réglé sur 1h. C'est le niveau de sortie, réglé afin que le niveau maximum obtenu ne dépasse pas le 0 dB.

     - Ce plugin étant payant, vous pouvez le remplacer par Tube Amp, un équivalent gratuit de chez Voxengo, qui permet d'ajouter le même type de saturation à lampes. Même si les réglages sont différents, on peut obtenir le même type de sonorité.

Plugin Tube Saturator
Plugin Tube Saturator
Plugin Tube Amp
Plugin Tube Amp

Simulateur de tête d'ampli

Voici le son de la basse passant par une saturation et un simulateur de tête d'ampli


(fichier mp3)

Comme avec du vrai matériel, ce son ne se suffit pas à lui-même, il va falloir faire passer le signal dans un baffle.

Pour compléter le son de ce simulateur d'ampli, il faudra lui ajouter un simulateur de baffle.

Voici les réglages utilisés avec le plugin NoAmp de Mokafix :

     - Ce plugin est gratuit. Il est en téléchargement ici.

     - Les réglages sont ceux visibles sur la capture d'écran ci-dessous.

Plugin NoAmp
Plugin NoAmp

Simulateur de baffle

Voici le son de la basse passant par une saturation, un simulateur de tête d'ampli et un baffle


(fichier mp3)

Voici les réglages utilisés avec le plugin LeCab 2 de Poulin :

     - LeCab 2 est un plugin gratuit de Poulin. C'est un chargeur d'impulsions, c'est à dire des "empreintes sonores" de véritables baffles. Il permet de charger jusqu'à 6 impulsions simultanément. Je n'ai utilisé que 2 impulsions pour la basse, donc la capture d'écran ci-dessous ne montre que 2 des 6 emplacements disponibles.

     - LeCab 2 possède un certain nombre de paramètres qu'on peut modifier pour chaque impulsion. J'ai réglé le volume sur 1 (la valeur maximum), la panoramique est réglée au centre, j'ai réglé le filtre passe-bas sur 6 KHz afin de couper toutes les fréquences supérieures qui ne sont pas intéressantes pour ma basse. Les autres paramètres restent sur leurs valeurs par défaut.

     - J'ai utilisé des impulsions de marque RedWire, une collection d'impulsions payantes d'excellente qualité. En l'occurrence, je me suis servi d'impulsions du baffle Aguilar DB115, un baffle 1x15" (le vrai modèle coûte environ 1000 euros et pèse 39 kg !). La première impulsion est prise au centre du haut-parleur par un micro Earthworks TC30 placé contre la grille du baffle, et la seconde impulsion est prise par un micro Shure Beta 52 prise sur le côté du cône du haut-parleur à une distance de 12" (environ 30 cm). Le premier micro donne un son qui met en avant la saturation, tandis que le second donne un son plus chaud, plus rond et moins saturé. Le mélange des deux donne le son que vous pouvez entendre sur la démo sonore. Si vous souhaitez télécharger des impulsions gratuites, vous en trouverez sur cette page de mon site, un peu en vrac... à vous de chercher les impulsions qui vous intéressent, ou d'en trouver d'autres sur le Net.

Plugin LeCab 2
Plugin LeCab 2
Comme je n'ajoute pas de réverb sur cette basse, le son saturé est maintenant complet. Il reste maintenant à rassembler le son de la piste de basse brute et celui de la basse saturée sur le bus de la basse.

Le mix en pratique : Préparation de la session | Basse | Batterie | Guitares rythmiques | Guitares solo | Synthés | Voix | Master
Haut de page

BUS DE LA BASSE

Voici maintenant le son de la basse traité avec une saturation, un ampli et un baffle avant égalisation


(fichier mp3)


Et après égalisation


(fichier mp3)

Le son de la basse est maintenant définitif pour le mixage. Il ne sera plus modifié que lors de l'étape ultime du mastering.

C'est ici que convergent les pistes de la basse brute et de la basse saturée. Le son de la basse sur ce bus est final (avant mastering).
J'y place un plugin TrackPlug de Wave Arts, afin d'effectuer une égalisation du son de la basse.

Volume : -6 dB
Panoramique : centre

TrackPlug est un plugin payant, vous trouverez ici des égaliseurs gratuits. Je vous conseille Cockos ReaEQ.

     - Le plugin TrackPlug permet d'appliquer une égalisation sur le son de la basse. Le son ne change pas radicalement avec cette égalisation, en revanche, comme vous pouvez le voir sur la capture d'écran ci-dessous, j'ai appliqué les points suivants :

     - Un brickwall ("mur de brique") est appliqué sur les fréquences basses et hautes. Je coupe toutes les fréquences inférieures à 80 Hz et toutes les fréquences supérieures à 3 KHz. Cela permet de restreindre ainsi la tessiture de la basse pour ne pas empiéter sur le synthé grave Saw Bass dans les basses fréquences (ce synthé est boosté de 2 dB à 60 Hz), ni sur les guitares et voix dans les hauts médiums. Cela ne dénature toutefois pas l'instrument, puisqu'on reconnaît sans problème qu'il s'agit d'une basse légèrement saturée.

     - J'ajoute une bande à 150 Hz (point orange) de +3 dB et une autre à 971 Hz (point jaune) de +3 dB afin de booster ces deux fréquences qui font mieux ressortir le son de la basse au sein du mix. Pas de magie, j'ai simplement balayé les fréquences pendant que le morceau était sur lecture afin de trouver quelle(s) fréquence(s) produisaient le son que je cherchais. Mon choix s'est arrêté sur ces 2 fréquences avec ces réglages précis.

     - Il est d'usage de compresser le son de la basse pour lui donner plus de densité et lui permettre de mieux sortir du mix. Je n'ai pas jugé utile de le faire sur ce morceau. D'une part, la saturation que j'ai utilisée compresse déjà le son, et d'autre part, la basse est suffisamment présente telle quelle. À trop vouloir la compresser, j'aurais déséquilibré ce morceau qui est plutôt léger, et j'aurais inutilement boosté les basses fréquences puisque le synthé Saw Bass est déjà présent dans le bas du spectre.

Plugin TrackPlug
Plugin TrackPlug
Fréquences de la basse
Fréquences de la basse
Le mix en pratique : Préparation de la session | Basse | Batterie | Guitares rythmiques | Guitares solo | Synthés | Voix | Master
Haut de page


MESSAGES

(laisser un message)

Page de messages n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27



JC
le 15/11/2010 à 11h55

Super site, très instructif.
Bravo,

JC



crisdalsace
le 21/10/2010 à 16h54

Bravo et encore BRAVO.

Salutations,
Crisdalsace



Fomega
le 21/08/2010 à 00h41

Salut MAN,

Je suis musicien (guitariste harmoniciste) amateur désirant me lancer dans le domaine de la MAO. Je suis vraiment émerveillé par ce travail que je juge titanesque sur ton site. Merci. En visitant certains sites de MAO, je n'ai jamais été autant satisfait que ce soir. J'ai vraiment trouvé mon compte. Bonne continuation MAN. Bon boulot...

* * * * * * * * * * * * * * * *

Grebz : Voilà qui me fait super plaisir ! Ravi de pouvoir aider, au moins un peu.



Glagla
le 20/08/2010 à 14h27

Un grand Merci !!
Je monte mon 1er home studio... Habitué des vrais studios et tables analogiques, je suis (j'étais ..) perdu pour choisir les softs et le hardware.
Je ne connaissais pas ces sim d'ampli gratuites, le matos dont tu parles rentre dans mon raisonnable budget et tes explications claires me confortent dans mes choix.
Merci.


* * * * * * * * * * * * * * * *

Grebz : De rien, content que mes propres galères aujourd'hui résolues puissent aider d'autres personnes !
Bonne continuation musicale !



Honeys
le 05/07/2010 à 17h40

Salut,

J''ai noté une grosse erreur au début quand tu dis que tu enregistres en 48 khz, c'est tout ce qu'il ne faut pas faire, parce que le gain de qualité est absolument inexistant mais par contre le calcul pour revenir en 44,1 est beaucoup plus complexe que de passer de 88,2 à 44,1 (division par 2), le 48 khz et le 96 khz sont utilisés en video uniquement, jamais en musique, donc si on enregistre en suréchantillonnage, on se met en 88,2 khz et c'est tout. Et encore, ce n'est pas non plus très utile parce que ça sert juste à repousser l'effet d'aliasing sur des fréquences qui ne seront de toute facon pas audibles (on enregistre avec un échantillonnage 2 fois supérieur à la fréquence de note la plus aiguë qu'on va enregistrer).
Or, au-delà de 20 khz et meme avant on n'entend plus rien, d'où la norme fixée à 44,1 KHz). Donc si on enregistre à plus de 44,1 KHz, ça veut dire qu'on s'occupe des fréquences situées après 20 khz, donc inutiles.
Après, je dis ça mais j''enregistre en 88,2 khz, mais c'est plus par principe parce que j'ai de la place que par réelle nécessité.
Mais en tout cas un truc est sûr, ne pas enregistrer en 96 KHz et encore moins en 48 khz car on a plus de perte à la conversion qu'autre chose :-)

* * * * * * * * * * * * * * * *

Grebz  : Oui, c'est vrai, le standard de la musique sur CD est de 44,1 KHz. Il est donc plus logique d'enregistrer en 44,1 ou dans son multiple 88,2 KHz.

Cela dit, ceci est surtout valable si l'on enregistre ensuite sur CD... Or, le CD n'est pas systématiquement le support final. Beaucoup de gens n'écoutent plus que du MP3 ou du OGG, ou d'autres formats compressés et là, la fréquence d'enregistrement n'a plus d'importance.

Un fichier WAV en 48 KHz converti en MP3 donnera un MP3 à 48 KHz et un certain nombre de Kbits/s choisi par la personne qui fera la conversion.

Je rajouterai que je n'ai personnellement jamais entendu à l'oreille la moindre perte de qualité entre mon enregistrement de base (48 KHz en 24 bits) et le résultat une fois gravé sur CD (donc à 44,1 KHz en 16 bits).

Peut-être certains entendent-ils une différence, mais je ne connais personne capable de différencier les deux. Peut-être des ingénieurs du son à l'oreille entraînée, c'est possible...

Mais la fréquence choisie importe moins que la profondeur d'échantillonnage. 24 bits plutôt que 16 bits ! Ça c'est une certitude !

Haut de page