Messages  |   English version  |  


? | Page d'accueil | Simulateurs | Simulateurs payants | TSE Audio

Site de Grebz
Page d'accueil



TSE AUDIO (site web)

     
TSE Audio est une société fondée par OnQel (John A. Johansen), créateur de plusieurs autres simulateurs de pédales et d'amplis gratuits disponibles ici.

En mars 2014, il commercialise sa première simulation payante, X50 version 2, une version plus complète du simulateur X50 qu'il proposait précédemment.

Haut de page

X50 version 2

X50 v2 est basé sur l'ampli Peavey 5150. Il comporte :

    - Un noise gate,
    - Une pédale d'overdrive TSE 808 (également disponible gratuitement séparément ici) basée sur la Tube Screamer,
- Une pédale de disto R47 (également disponible gratuitement séparément ici),
    - La tête d'ampli,
- Une section PowerAmp où on peut modifier le type de lampe : 6L6GC ou EL34, et le bias.
    - Un chargeur d'impulsions dans lequel vous pouvez charger l'une des impulsions incluses (de Frozen Sun Audio, Trackmix Studio, GuitarHack et Ryan Harvey Audio), charger vos propres impulsions, ou bien le désactiver pour utiliser un chargeur d'impulsions externes,
    - Un rack d'effets avec un accordeur, un effet delay/ping pong et un égaliseur.

X50 inclut donc tout ce dont vous avez besoin pour obtenir un son de guitare complet.

TSE Audio X50 version 2.3 - Ampli

TSE Audio X50 version 2.3 - PowerAmp

TSE Audio X50 version 2.3 - Pédales

TSE Audio X50 version 2.3 - Cab

TSE Audio X50 version 2.3 - Rack
TSE Audio X50 version 2.3 - Ampli

"Enter sandman" d'après Metallica

- Télécharger le preset pour X50 v2 -


Guitare SR Les Paul (Fichier mp3)


Guitare Fender Stratocaster (Fichier mp3)


Guitare Fender Telecaster (Fichier mp3)


Démo réalisée avec les impulsions intégrées à X50 v2.

Haut de page

RÉGLAGES DES DÉMOS

Divers

Indications - Positionnement des micros

Simulateurs d'amplis guitare

ACDC, Chic, Depeche Mode, Led Zeppelin, Metallica, Niagara, Nirvana, Oasis, Pink Floyd, Simon's Blues, Simon's Metal, The Animals, The Doobie Brothers, The White Stripes

Indications

Toutes les parties guitares ont été jouées par Simon Chenu (guitariste, pianiste, batteur, chanteur, prof de guitare) sur trois guitares différentes :
- Une guitare de type Les Paul, de marque SR Guitars, équipée de 3 micros : un micro chevalet Humbucker moderne, un micro central de type P90 vintage, un micro manche Humbucker vintage
- Une guitare Fender Stratocaster American Deluxe avec ses micros d'origine,
- Une guitare Fender Telecaster American Deluxe avec deux micros Humbucker customisés : Le micro chevalet est un Lollar Regal et le micro manche est un Fender Wide Range. Simon a utilisé le Lollar pour les démos en son disto, et le Fender pour les démos en son clair.

Dans chaque test de simulateur :
- Chaque démo a été enregistrée avec les trois guitares citées ci-dessus,
- Chaque démo comporte deux guitares, jouées séparément (pas de copier-coller), et placées à gauche et à droite du champ stéréo.
- Pour chaque démo, deux impulsions différentes (micros différents) sont utilisées avec chaque guitare.
- Aucune pédale de disto n'est utilisée, ce qui permet de constater que certains simulateurs ne sont pas capables de produire la distorsion nécessaire à certains styles.

Idéalement, il faudrait utiliser des impulsions différentes pour chaque simulateur d'ampli testé, de façon à trouver le micro et le positionnement de micro qui correspond le mieux à chaque test, comme on le fait dans le cas d'un véritable enregistrement avec de vrais amplis et de vrais micros. Malheureusement, cela me prendrait un temps considérable, vu le nombre de simulateurs que je présente sur mon site.

Toutes les impulsions utilisées pour ces tests sont de marque Redwirez. Aucune égalisation n'a été faite, j'ai juste appliqué une petite compression sur certaines guitares, ainsi qu'une légère réverb pour éviter que le son sonne trop sec.

Ces tests permettent notamment de constater à quel point l'influence de l'impulsion est déterminante. À vue de nez, je dirais que le son obtenu vient pour 20% de la guitare utilisée, 35% pour la tête d'ampli et 45% pour l'impulsion. Évidemment, ces pourcentages vont varier en fontion des réglages des micros de la guitare et des réglages de la tête d'ampli, le fait d'avoir un son clair ou une disto extrême va influer aussi sur l'importance relative de ces éléments.

Positionnement des micros

Positionnement des micros    Positionnement des micros
(images copyright Redwirez)

Plus un micro est près du centre du baffle, moins l'effet de proximité est présent, et donc moins il capte de basses.
Plus un micro est proche du baffle, plus le son gagne en précision. En éloignant le micro, on évite que le son soit trop "dur".

"Back in black" d'après ACDC

Un bon vieux son Hard Rock du début des années 80 pour ce célèbre riff d'ACDC.

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Marshall 1960A (HP : G12M) repris par micro Neumann U67 en position Cap Edge à 2 pouces (5 cm). Position stéréo : 100% gauche.
1 impulsion de baffle Marshall 1960A (HP : G12M) repris par micro Neumann U87 en position Cap Edge à 4 pouces (10 cm). Position stéréo : 100% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Marshall 1960B (HP : V30) repris par micro Shure SM57 en position Cap Edge à 1 pouce (2,5 cm). Position stéréo : 100% droite.
1 impulsion de baffle Marshall 1960B (HP : V30) repris par micro Royer R-121 en position Cap à 3 pouces (7,6 cm). Position stéréo : 100% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

"Le Freak" d'après Chic

D'après ce que j'ai pu lire, Nile Rogers, le guitariste de Chic n'utilise pas d'ampli, mais il branche directement sa guitare (une stratocaster surnommée "The Hit Maker") sur le préampli de la console en studio. Comme l'objectif est ici de tester des simulations d'ampli, il n'est évidemment pas question de faire pareil. Pour aider à retrouver ce son très clair et chargé en aigus, j'ai utilisé les impulsions de baffles suivantes :

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Fender Dual Showman (HP : JBL D130) repris par micro AKG C414B-ULS en position Cap Edge à 4 pouces (10 cm). Position stéréo : 100% gauche.
1 impulsion de baffle Fender Dual Showman (HP : JBL D130) repris par micro Neumann U47 en position Cap à 2 pouces (5 cm). Position stéréo : 50% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Marshall '68 Basketweave (HP : Celestion G12H30) repris par micro AKG C414B-ULS en position Cap à 4 pouces (10 cm). Position stéréo : 100% droite.
1 impulsion de baffle Marshall '68 Basketweave (HP : Celestion G12H30) repris par micro Neumann U47 en position Cap Edge à 4 pouces (10 cm). Position stéréo : 50% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

"Personal Jesus" d'après Depeche Mode

Ce riff a été joué à l'origine sur une guitare Gretsch, dans une tête d'ampli Rivera Venus 5 et un baffle 2x12 Rivera équipé de hauts-parleurs Celestion G12T-75. Je ne sais pas comment a été réalisé l'enregistrement original, mais en concert, le son est capté par un micro Shure SM57 et un micro Shure KSM32, tous deux placés contre la grille. Je ne possède pas d'impulsion de KSM32, mais d'après les diagrammes de réponse qu'on peut trouver, la courbe de réponse la plus proche du KSM32 parmi les impulsions dont je dispose, semble être celle du micro Earthworks TC30. Je n'ai pas non plus d'impulsion de cab Rivera, mais j'ai des impulsions de cabs Marshall et Bogner équipés des mêmes hauts-parleurs G12T-75. Je me suis donc servi de ces impulsions :

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Bogner Uberkab (HP : Celestion G12T-75) repris par micro Shure SM57 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 100% gauche.
1 impulsion de baffle Bogner Uberkab (HP : Celestion G12T-75) repris par micro Earthworks TC30 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 100% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Marshall 1960B (HP : Celestion G12T-75) repris par micro Shure SM57 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 100% droite.
1 impulsion de baffle Marshall 1960B (HP : Celestion G12T-75) repris par micro Earthworks TC30 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 100% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

Solo de "Stairway to Heaven" d'après Led Zeppelin

Sans doute l'un des solos les plus connus, entendu maintes et maintes fois, un véritable standard qui a sa place dans ces tests. Il a été joué par Jimmy Page sur une Fender Telecaster et d'après ce que j'ai pu trouver, l'ampli utilisé serait de marque Supro.

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Supro Thunderbolt (HP : Jensen 15") repris par micro Sennheiser MD409 en position Cone à 2 pouces (5 cm). Position stéréo : 10% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Supro Thunderbolt (HP : Jensen 15") repris par micro Neumann U87 en position Cone contre la grille. Position stéréo : 10% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

"Enter sandman" d'après Metallica

Un autre son Metal d'après un extrait d'un morceau bien connu du groupe Metallica. Ici, je laisse les graves en position centrale, je creuse pas mal les mediums et je pousse un peu les aigus. La saturation est également poussée assez fort, mais ça dépend bien sûr des simulateurs testés.

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Mesa Rectifier (HP : V30) repris par micro Sennheiser MD421N en position Cap à 2 pouces (5 cm). Position stéréo : 100% gauche.
1 impulsion de baffle Mesa Rectifier (HP : V30) repris par micro Beyerdynamic M160 en position Cap à 1 pouce (2,5 cm). Position stéréo : 50% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Roland Jazz Chorus 120 (HP : Roland 12) repris par micro Royer R-121 en position Cap Edge à 4 pouces (10 cm). Position stéréo : 100% droite.
1 impulsion de baffle Roland Jazz Chorus 120 (HP : Roland 12) repris par micro Shure SM57 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 50% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

"J'ai vu" d'après Niagara

Superbe riff en mi mineur dans ce morceau Blues Rock de Daniel Chenevez, le guitariste du groupe Niagara. Le morceau original est joué sur des amplis Marshall sur une guitare LesPaul, doublée d'une Stratocaster, mais je ne sais pas précisément quels amplis, pédales ou réglages ont été employés. Pour essayer de m'approcher du son d'origine, j'ai utilisé les impulsions de baffles suivantes :

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Marshall 1960A (HP : G12M) repris par micro Shure SM57 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 100% gauche.
1 impulsion de baffle Marshall 1960A (HP : G12M) repris par micro Beyerdynamic M160 en position Cap Edge à 0,5 pouce (1,3 cm). Position stéréo : 100% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Marshall 1960B (HP : JBL K120) repris par micro Shure SM7 en position Cap à 2 pouces (5 cm). Position stéréo : 100% droite.
1 impulsion de baffle Marshall 1960B (HP : JBL K120) repris par micro Neumann M8 en position Cap à 6 pouces (15 cm). Position stéréo : 100% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

"Smells like teen spirit" d'après Nirvana

Ce célèbre morceau commence par une guitare crunch et enchaîne avec une grosse saturation. Le morceau original est joué par Kurt Cobain sur une guitare Mustang de Fender pour gaucher. Les informations concernant l'ampli et le cab utilisé pour l'enregistrement sont contradictoires, mais il utilisait apparemment fréquemment des cabs Marshall 1960A. Voici les impulsions que j'ai utilisées :

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Marshall 1960A (HP : G12M) repris par micro Shure SM57 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 30% gauche.
1 impulsion de baffle Marshall 1960A (HP : G12M) repris par micro Beyerdynamic M160 en position Cap Edge Off Axis à 1 pouce (2,5 cm). Position stéréo : 90% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Marshall 1960A (HP : G12M) repris par micro Royer R121 en position Cap Edge à 2 pouces (5 cm). Position stéréo : 30% droite.
1 impulsion de baffle Marshall 1960A (HP : G12M) repris par micro AKG C414 en position Cap à 2 pouces (5 cm). Position stéréo : 90% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

"Wonderwall" d'après Oasis

L'une des chansons emblématiques du groupe Oasis et sans doute l'une des plus reprises par les guitaristes de feux de camp. La version originale est jouée à la guitare acoustique et le fait de la proposer ici pour des tests de simulateurs d'ampli dédiés à la guitare électrique est un peu étrange, mais cela permet de tester la capacité des simulateurs à offrir un son clean et si possible chaleureux, comme peut l'être une guitare acoustique.

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Marshall 1960B (HP : V30) repris par micro Shure SM57 en position Cap à 4 pouces (10 cm). Position stéréo : 100% gauche.
1 impulsion de baffle Marshall 1960B (HP : V30) repris par micro AKG C414B-ULS en position Cap à 6 pouces (15 cm). Position stéréo : 100% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Vox AC30 (HP : Silvers) repris par micro Electrovoice RE20 en position Cap à 4 pouces (10 cm). Position stéréo : 100% droite.
1 impulsion de baffle Vox AC30 (HP : Silvers) repris par micro Neumann U47 en position Cap à 2 pouces (5 cm). Position stéréo : 100% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

Solo de "Time" d'après Pink Floyd

L'objectif ici est de reproduire le magnifique solo de guitare de David Gilmour et de voir ce que les simulateurs ont dans le ventre pour mettre le son en valeur. Le morceau original a été joué sur un ampli HiWatt et Gilmour utilise une pédale de type fuzz (FuzzFace) mais pour ces démos, je n'utilise aucune pédale. J'ai utilisé les impulsions de baffles suivantes :

1 impulsion de baffle Hiwatt SE4123 (HP : Fane) repris par micro AKG C414B-ULS en position Cap à 0,5 pouce (1,3 cm). Position stéréo : centre.
1 impulsion de baffle Hiwatt SE4123 (HP : Fane) repris par micro Royer R-121 en position Cap à 0,5 pouce (1,3 cm). Position stéréo : centre.

Impulsions de la marque Redwirez.

Simon's Blues

Simon Chenu a créé pour l'occasion ce court morceau de blues. Cette démo permet de juger de la capacité des simulateurs d'ampli à générer un son Blues à l'ancienne. Notez que j'ai ajouté une réverb à ressort (SpringAge de Overloud) pour coller à l'ambiance.

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Fender Deluxe Reverb (HP : Oxford 12K5-6) repris par micro Neumann U87 en position Cap Edge contre la grille. Position stéréo : 40% gauche.
1 impulsion de baffle Fender Deluxe Reverb (HP : Oxford 12K5-6) repris par micro Shure SM57 en position Cap Edge Off Axis contre la grille. Position stéréo : 20% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Vox AC30 Blues (HP : Blues) repris par Neumann M8 en position Cap Edge à 0,5 pouce (1,3 cm). Position stéréo : 40% droite.
1 impulsion de baffle Vox AC30 Blues (HP : Blues) repris par micro Audix i5 en position Cap Edge Off Axis à 2 pouces (5 cm). Position stéréo : 20% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

Simon's Metal

Simon Chenu a créé pour l'occasion ce court morceau de type Metal. Cette démo permet de juger de la capacité des simulateurs d'ampli à générer un son Rock moderne.

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Engl Pro 4x12 (HP : V30) repris par micro Shure SM57 en position Cap à 1 pouce (2,5 cm). Position stéréo : 100% gauche.
1 impulsion de baffle Engl Pro 4x12 (HP : V30) repris par micro AKG C414B-ULS en position Cap à 1 pouce (2,5 cm). Position stéréo : 50% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Marshall 1960B (HP : V30) repris par micro Shure SM57 en position Cap Edge Off Axis à 1 pouce (2,5 cm). Position stéréo : 100% droite.
1 impulsion de baffle Marshall 1960B (HP : V30) repris par micro Sennheiser MD421N en position Cap Edge à 3 pouces (7,5 cm). Position stéréo : 50% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

"House of the rising sun" d'après The Animals

Cet arpège ultra-connu a été enregistré en 1964 par le guitariste des Animals (Hilton Valentine) sur une guitare Gretsch Tenessean et un ampli Selmer Twin Selectortone 30 watts. Je ne dispose pas d'impulsions de cet ampli, j'ai donc pris un autre cabinet doué pour les sons clairs, un Fender Deluxe Reverb, ainsi qu'un Vox AC30, qui est devenu l'ampli de référence des Animals après le Selmer.

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Fender Deluxe Reverb (HP : Oxford 12K56) repris par micro Shure SM57 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 100% gauche.
1 impulsion de baffle Fender Deluxe Reverb (HP : Oxford 12K56) repris par micro Neumann U47 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 100% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Vox AC30 Blues (HP : Blues) repris par micro Neumann U87 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 100% droite.
1 impulsion de baffle Vox AC30 Blues (HP : Blues) repris par micro Shure SM57 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 100% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

"Long Train Running" d'après The Doobie Brothers

Cette démo permet de juger de la capacité des simulateurs d'ampli à générer un son cristallin.

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Fender Deluxe Reverb (HP : Oxford 12K56) repris par micro Shure SM57 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 100% gauche.
1 impulsion de baffle Fender Deluxe Reverb (HP : Oxford 12K56) repris par micro AKG C414B-ULS en position Cap contre la grille. Position stéréo : 50% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Mesa Rectifier (HP : V30) repris par micro Shure SM57 en position Cap contre la grille. Position stéréo : 100% droite.
1 impulsion de baffle Mesa Rectifier (HP : V30) repris par micro AKG C414B-ULS en position Cap à 4 pouces (10 cm). Position stéréo : 50% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

"Seven Nation Army" d'après The White Stripes

L'objectif est de trouver ici un son assez brut, vintage, en boostant les graves et les mids et en atténuant les aigus sur l'ampli. Les impulsions choisies sont faites à partir de cabs équipés de hauts parleurs Jensen, que Jack White semble affectionner.

Guitare gauche :
1 impulsion de baffle Fender Twin (HP : Jensen C12N) repris par micro Beyerdynamic M160 en position Cap Edge contre la grille. Position stéréo : 75% gauche.
1 impulsion de baffle Fender Twin (HP : Jensen C12N) repris par micro Neumann KM84 en position Cap Edge contre la grille. Position stéréo : 25% gauche.

Guitare droite :
1 impulsion de baffle Fender Tweed Bassman (HP : Jensen P10Q) repris par micro Sennheiser MD441 en position Cap Edge Off Axis à 2 pouces (5 cm). Position stéréo : 75% droite.
1 impulsion de baffle Fender Tweed Bassman (HP : Jensen P10Q) repris par micro Earthworks TC30 en position Cone contre la grille. Position stéréo : 25% droite.

Impulsions de la marque Redwirez.

Haut de page


MESSAGES

(laisser un message)

Page de messages n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27



crisdalsace
le 21/10/2010 à 16h54

Bravo et encore BRAVO.

Salutations,
Crisdalsace



Fomega
le 21/08/2010 à 00h41

Salut MAN,

Je suis musicien (guitariste harmoniciste) amateur désirant me lancer dans le domaine de la MAO. Je suis vraiment émerveillé par ce travail que je juge titanesque sur ton site. Merci. En visitant certains sites de MAO, je n'ai jamais été autant satisfait que ce soir. J'ai vraiment trouvé mon compte. Bonne continuation MAN. Bon boulot...

* * * * * * * * * * * * * * * *

Grebz : Voilà qui me fait super plaisir ! Ravi de pouvoir aider, au moins un peu.



Glagla
le 20/08/2010 à 14h27

Un grand Merci !!
Je monte mon 1er home studio... Habitué des vrais studios et tables analogiques, je suis (j'étais ..) perdu pour choisir les softs et le hardware.
Je ne connaissais pas ces sim d'ampli gratuites, le matos dont tu parles rentre dans mon raisonnable budget et tes explications claires me confortent dans mes choix.
Merci.


* * * * * * * * * * * * * * * *

Grebz : De rien, content que mes propres galères aujourd'hui résolues puissent aider d'autres personnes !
Bonne continuation musicale !



Honeys
le 05/07/2010 à 17h40

Salut,

J''ai noté une grosse erreur au début quand tu dis que tu enregistres en 48 khz, c'est tout ce qu'il ne faut pas faire, parce que le gain de qualité est absolument inexistant mais par contre le calcul pour revenir en 44,1 est beaucoup plus complexe que de passer de 88,2 à 44,1 (division par 2), le 48 khz et le 96 khz sont utilisés en video uniquement, jamais en musique, donc si on enregistre en suréchantillonnage, on se met en 88,2 khz et c'est tout. Et encore, ce n'est pas non plus très utile parce que ça sert juste à repousser l'effet d'aliasing sur des fréquences qui ne seront de toute facon pas audibles (on enregistre avec un échantillonnage 2 fois supérieur à la fréquence de note la plus aiguë qu'on va enregistrer).
Or, au-delà de 20 khz et meme avant on n'entend plus rien, d'où la norme fixée à 44,1 KHz). Donc si on enregistre à plus de 44,1 KHz, ça veut dire qu'on s'occupe des fréquences situées après 20 khz, donc inutiles.
Après, je dis ça mais j''enregistre en 88,2 khz, mais c'est plus par principe parce que j'ai de la place que par réelle nécessité.
Mais en tout cas un truc est sûr, ne pas enregistrer en 96 KHz et encore moins en 48 khz car on a plus de perte à la conversion qu'autre chose :-)

* * * * * * * * * * * * * * * *

Grebz  : Oui, c'est vrai, le standard de la musique sur CD est de 44,1 KHz. Il est donc plus logique d'enregistrer en 44,1 ou dans son multiple 88,2 KHz.

Cela dit, ceci est surtout valable si l'on enregistre ensuite sur CD... Or, le CD n'est pas systématiquement le support final. Beaucoup de gens n'écoutent plus que du MP3 ou du OGG, ou d'autres formats compressés et là, la fréquence d'enregistrement n'a plus d'importance.

Un fichier WAV en 48 KHz converti en MP3 donnera un MP3 à 48 KHz et un certain nombre de Kbits/s choisi par la personne qui fera la conversion.

Je rajouterai que je n'ai personnellement jamais entendu à l'oreille la moindre perte de qualité entre mon enregistrement de base (48 KHz en 24 bits) et le résultat une fois gravé sur CD (donc à 44,1 KHz en 16 bits).

Peut-être certains entendent-ils une différence, mais je ne connais personne capable de différencier les deux. Peut-être des ingénieurs du son à l'oreille entraînée, c'est possible...

Mais la fréquence choisie importe moins que la profondeur d'échantillonnage. 24 bits plutôt que 16 bits ! Ça c'est une certitude !



CelticBreizh
le 15/04/2010 à 12h16

Concernant la repisse, j'ai vu des vidéos de séance d'enregistrement sur youtube je crois, où la chanteuse portait un casque, sans doute semi ouvert, et dont on avait bouché les deux côtés avec du gros ruban adhésif, genre tape grise. Je pense qu'ils avaient dû ajouter sous le ruban, de la mousse. Bref, peut-être une astuce pour garder ce très bon casque Beyer, mais chacun fait comme il l'entend, l'essentiel est de partager et c'est ce que fait Grebz à travers son site. Sans flatterie aucune, qu'il en soit vivement remercié.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Merci, c'est sympa !

Le Beyer DT990 me sert à tout : écouter de la musique, regarder des films, jouer sur mon PC.

Pour la musique, sa fiabilité me permet de mixer en confiance le soir, sans déranger ni le voisinage, ni ma famille. Je réécoute de toute façon le résultat obtenu sur mes enceintes de monitoring.

Le DT990 a tendance à faire plus ressortir les sons graves que mes enceintes. À partir du moment où je le sais, je peux en tenir compte.

Haut de page