Messages  |   English version  |  


? | Page d'accueil | Simulateurs | Simulateurs payants | RCVPROD

Site de Grebz
Page d'accueil



RCV PROD (site web)

La société française RCV PROD a été fondée en 2016 par René-Charles Valade.
Elle propose son premier simulateur d'ampli payant, Amplistortion, dont une version d'évaluation est téléchargeable gratuitement sur le site officiel.

Sur cette page

Amplistortion

Haut de page

Amplistortion

Démos YouTube - Démos Grebz

Amplistortion est un simulateur d'ampli créé en 2016 par René-Charles Valade et commercialisé sous la marque RCVPROD. Il inclut de nombreux réglages et un simulateur de cab que l'on peut désactiver si l'on souhaite utiliser un chargeur d'impulsions externe. À noter qu'il est disponible uniquement pour Windows, aux formats VST2 et VST3 en 32 ou 64 bits, et il est également fourni avec une version autonome (stand-alone) que l'on peut utiliser pour jouer en live ou simplement s'entraîner chez soi avec un bon son.

Ce logiciel ne reproduit pas le look d'un véritable ampli mais se divise en différents étages, tous activables ou désactivables individuellement. Dans l'ordre du traitement du signal, on trouve :
- le sélecteur de source
- un étage noise gate et compression
- un pré-égaliseur
- un étage de distorsion
- un étage d'émulation de cabs
- un post-égaliseur
- un étage de modulation (chorus)
- un étage de spatialisation (delay, réverb, largeur stéréo)

Vous avez aussi la possibilité de régler le niveau d'utilisation du processeur, ce qui joue sur la qualité globale du son obtenu, et permet de préserver les ressources de votre ordinateur en fonction de sa puissance.

Les réglages possibles étant nombreux, il ne sera pas facile de s'y retrouver au début. Amplistortion demande un certain temps d'apprentissage avant de pouvoir en tirer le meilleur et de comprendre comment obtenir tel ou tel type de son. Les presets fournis - pour l'instant uniquement accessibles via la version stand-alone, mais pas dans la version plugin - sont une bonne base pour avoir immédiatement un type de son particulier, que l'on pourra ensuite modifier à sa guise.

La logique étant différente de la plupart des autres simulateurs d'ampli, voici par exemple comment fonctionne l'étage de distorsion :
Les potards doivent être positionnés sur 0 (plein centre) pour couper une composante de distorsion. Attention, un bouton tourné vers la gauche signifie que la phase est négative, volume à fond. Un bouton tourné vers la droite signifie que la phase est positive, volume à fond. Cela permet de combiner différentes distorsions selon ses goûts, de doser les harmoniques et d’ajuster le grain du son.
Les différentes distorsions agissent en parallèle. Il faut mixer les phases pour les combiner. Pour doser le niveau, il faut agir en amont sur le gain d’entrée de la distorsion, à l'aide du bouton "Gain In".
Les différents boutons Round et Tubes 1 à 4 représentent différents types de modélisations de lampes.
Amplistortion est plus à l'aise pour les sons High Gain que pour les sons Crunch, bien qu'il soit tout à fait possible d'en obtenir en dosant la compression et en limitant le gain d'entrée de la source et de la distorsion.

Pour l'étage des cabinets :
Il s'agit de convolution et les différents boutons s’influencent entre eux. Les 7 cabs sont des combinaisons de différents micros et haut-parleurs.
Comme pour l’étage de distorsion, les impulsions sont calculées en même temps et on peut doser les phases et les niveaux pour obtenir un son unique à partir des 7 cabs de référence. On peut donc arriver à un rendu plus ou moins grave, avec plus ou moins de résonance, aller d’un cabinet aigu à du gros son 4x12.

Au final, on est face à une simulation d'ampli efficace, qui garde une bonne dynamique en high gain, tout en contenant le souffle à un niveau très convenable. Le noise gate permet de peaufiner le niveau de bruit de façon efficace. La palette de sonorités conviendra à de nombreux styles, mais privilégiez quand même les sons pêchus. Amplistortion n'est pas conçu pour les comptines, bien qu'on puisse tout à fait obtenir un son clair.

Je ne peux que vous encourager à au moins essayer la version d'essai, qui comporte toutes les fonctionnalités (mais déclenche un bip à intervalles réguliers), ce qui permet de se faire une bonne idée de la bête. Le coût de la licence complète est de 59 euros.

RCV PROD Amplistortion

Voici quelques démos faites par le créateur d'Amplistortion (sur sa chaîne YouTube) :









DÉMOS AMPLISTORTION

ACDC - LED ZEPPELIN - METALLICA - NIAGARA - NIRVANA - PINK FLOYD

"Back in black" d'après ACDC

- Télécharger le preset pour Amplistortion (VST3 uniquement) -
- Visuel du preset -


Guitare SR Les Paul (Fichier mp3)


Guitare Fender Stratocaster (Fichier mp3)


Guitare Fender Telecaster (Fichier mp3)


Démo réalisée avec les impulsions intégrées à Amplistortion.

Solo de "Stairway to Heaven" d'après Led Zeppelin

- Télécharger le preset pour Amplistortion (VST3 uniquement) -
- Visuel du preset -


Guitare SR Les Paul (Fichier mp3)


Guitare Fender Stratocaster (Fichier mp3)


Guitare Fender Telecaster (Fichier mp3)


Démo réalisée avec les impulsions intégrées à Amplistortion.

"Enter Sandman" d'après Metallica

- Télécharger le preset pour Amplistortion (VST3 uniquement) -
- Visuel du preset -


Guitare SR Les Paul (Fichier mp3)


Guitare Fender Stratocaster (Fichier mp3)


Guitare Fender Telecaster (Fichier mp3)


Démo réalisée avec les impulsions intégrées à Amplistortion.

"J'ai vu" d'après Niagara

- Télécharger le preset pour Amplistortion (VST3 uniquement) -
- Visuel du preset -


Guitare SR Les Paul (Fichier mp3)


Guitare Fender Stratocaster (Fichier mp3)


Guitare Fender Telecaster (Fichier mp3)


Démo réalisée avec les impulsions intégrées à Amplistortion.

"Smells like teen spirit" d'après Nirvana

- Télécharger le preset "Crunch" pour Amplistortion (VST3 uniquement) -
- Visuel du preset -
- Télécharger le preset "Drive" pour Amplistortion (VST3 uniquement) -
- Visuel du preset -


Guitare SR Les Paul (Fichier mp3)


Guitare Fender Stratocaster (Fichier mp3)


Guitare Fender Telecaster (Fichier mp3)


Démo réalisée avec les impulsions intégrées à Amplistortion.

Solo de "Time" d'après Pink Floyd

- Télécharger le preset pour Amplistortion (VST3 uniquement) -
- Visuel du preset -


Guitare SR Les Paul (Fichier mp3)


Guitare Fender Stratocaster (Fichier mp3)


Guitare Fender Telecaster (Fichier mp3)


Démo réalisée avec les impulsions intégrées à Amplistortion.

Haut de page


MESSAGES

(laisser un message)

Page de messages n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27



Cyril All You Bring
le 10/05/2012 à 10h31

Hey !

Je suis déjà venu te poser quelques questions il y a quelques temps, et comme tes réponses sont pertinentes, je me permets de t'en poser de nouvelles !

J'ai un enregistrement batterie enregistré en studio (en une seule piste, c'est pour une démo), donc un son brut sans aucun traitement...
Si j'enregistre mes guitares et basse à la maison via un UX2 de chez line6 et POD Farm, le son de celles-ci sera pré-traité non ?
En gros sera-t-il possible de réaliser un petit mixage et mastering correct en alliant les 2 procédés ?
Pourrais-je avoir un résultat homogène ou suis-je contraint d'enregistrer mes guitares en studio également (ce que j'aimerais éviter !) ?

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bonjour Cyril,

Sur le principe, je ne vois pas d'empêchement à mélanger les 2 procédés : enregistrement de la batterie en studio, les instruments à la maison...

Inconvénients prévisibles :

- "L'atmosphère sonore", c'est à dire l'acoustique de la pièce où la batterie a été enregistrée, sa réverbération naturelle qui a forcément été captée par les micros (si on parle bien d'une batterie acoustique). C'est ce qui sera sans aucun doute le plus difficile à rendre cohérent avec le reste des instruments. Il va falloir faire en sorte qu'on ait l'impression que les guitares ont été enregistrées dans le même espace que la batterie en jouant avec des réverbs bien choisies. Si la batterie enregistrée en studio a un son vraiment brut, sans réverb naturelle trop audible, ce sera d'autant plus simple et tu pourras alors appliquer des réverbs batterie et guitares qui iront bien ensemble.

- Une seule piste pour la batterie. Si c'est une piste stéréo, les éléments de la batterie sont déjà positionnés dans la panoramique. Mais comme c'est une piste unique, il sera un peu plus compliqué de la mixer. Difficile par exemple d'appliquer une compression globale, puisque la compression de la grosse caisse n'est pas la même que celle de la charley par exemple. Idem pour l'égalisation : on ne traite pas de façon identique une caisse claire et une ride. Il faudra donc appliquer une compression et une égalisation "moyennes" sur la batterie dans son ensemble. À moins que la prise de son ne soit nickel, qu'il n'y ait rien à retoucher au niveau compression/égalisation. Dans ce dernier cas (idéal), il ne restera qu'à trouver une bonne réverb à appliquer, qui se marie bien avec le reste des instruments.

Dans tous les cas, il s'agit d'une démo, donc le but n'est pas de proposer un morceau parfait, prêt à passer à la radio ! L'objectif est de faire au mieux, avec les limitations inévitables, pour obtenir un morceau agréable à écouter qui donne envie d'écouter le groupe en live par exemple, parce que la prestation est convaincante.

D'autre part, le problème de cohérence ne vient pas du fait que la batterie ait été enregistrée en studio. C'est même plutôt positif car les studios ont généralement une acoustique sensiblement meilleure que d'autres lieux. Ça pourrait être plus problématique si elle avait été enregistrée dans un garage ou le salon d'un pavillon qui résonne de partout !

C'est aussi un problème qu'on peut rencontrer avec des logiciels de batterie. Les samples utilisés sont enregistrés en studio, et même s'ils sont aussi bruts que possible, il n'empêche que la prise de son est effectuée ailleurs que le reste des instruments. C'est ce que j'utilise moi comme méthode, et ça ne m'a jamais posé de problème particulier. La différence est que je traite indépendamment chaque élément de la batterie pour l'égalisation et la compression, ce qui apporte un surcroît de contrôle sur le son. Est-ce que j'obtiens pour autant un meilleur son, je n'en sais rien, mais j'ai la possibilité d'influer sur tous les éléments, et c'est ensuite mon talent (ou mon absence de talent) qui va me permettre de faire la différence entre un son pourri, un son correct, ou un son qui déchire sa maman :-)

En résumé, vas-y, fonce et fais-nous partager ton morceau quand il sera terminé (si tu le souhaites) !

Grebz



lgwn
le 08/05/2012 à 18h42

Merci pour tout, super boulot.



Malandain
le 24/04/2012 à 14h37

Bonjour,

J'ai un dr4d akai qui enregistre en 16 bits (44/48khz).
Je relie numériquement mon dr4d à ma carte son (spdif) qui est reliée a mon ordi en usb. Ma D.A.W. est Mixbus qui enregistre en 32/24/16 bits.
Pour un bon enregistrement, faut-il mieux mettre tout en 16 bits ? (dr4d + carte son + D.A.W.)
Peut-on enregistrer le 16 bits du dr4d en 24 bits carte son + D.A.W. ?
Ou 16 bits du dr4d vers 16 bits carte son et 24 bits Mixbus ?
J'ai l'impression que tout en 16 bits, c'est mieux.

Merci d'éclairer ma lanterne.

A. Malandain

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bonjour,

Bienvenue sur mon site !

Puisque le dr4d enregistre en 16 bits, il semble logique de penser que tu ne gagneras a priori pas en qualité en réglant carte son et séquenceur sur 24 bits.

C'est vrai si tu te contentes de "transférer" les sons enregistrés avec le dr4d vers ton séquenceur sans les traiter ensuite.

En revanche, si tu fais du mix depuis Mixbus, en utilisant des effets, là il vaut mieux être en 24 bits, car les calculs effectués par le logiciel seront plus précis.

Il est très probable que la différence sera imperceptible, et travailler en 16 bits de bout en bout ne va pas dégrader le son obtenu.

Je ne pense pas que beaucoup de gens soient capables d'entendre la différence entre un traitement effectué en 16 bits et le même traitement effectué en 24 bits.

Néanmoins, la différence existe au niveau de la précision des calculs, et l'accumulation des effets sur différentes piste peut entraîner en 16 bits un risque (très faible) d'avoir quelques petites approximations qui vont se traduire par une légère dégradation du son. Encore une fois, c'est théorique, ça peut arriver, mais ça ne sera pas forcément quelque chose qui va s'entendre.

Donc si tu es pointilleux, je te conseille de régler ta carte son et ta D.A.W. sur 24 bits.

Grebz



Franck
le 02/04/2012 à 03h34

Bonjour Grebz,

J'ai vu que tu utilisais Sonar X1 Producer.
J'aimerais bien si tu veux que tu me donnes quelques truc pour ce logiciel car sur Internet, il n'y a que des vidéos anglo et je ne les comprend pas toutes.

Merci d'avance.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Bonjour,

Pour ceux que ça intéresse, j'ai fait ce petit guide rapide pour savoir comment intégrer et utiliser un VSTi (synthé virtuel) dans Sonar X1. Ce ne sont que les bases, mais ça pourra servir à ceux qui sont perdus.

Télécharger "Synthés virtuels dans Sonar X1" (Fichier PDF de 1,20 Mo)

Grebz



Molten
le 13/03/2012 à 01h27

Merci mon ami : Excellent !!!

Haut de page